Burundi/Gabon: 19.241 dollars américains d'une brasserie à l'équipe nationale de football du Burundi en vue de la CAN 2019

Bujumbura, Burundi — La Brasserie-limonaderie du Burundi (BRARUDI) a offert, samedi, un chèque de 35 millions de francs burundais, soit 19. 241 dollars américains, à la Fédération de football du Burundi (FFB), en réponse à une campagne de soutien aux "Intamba" (Hirondelles), l'équipe nationale de football, qualifiée, pour la première fois de son histoire, à une phase finale de Coupe d'Afrique des Nations (CAN), l'édition 2019, prévue en Egypte.

Le président de la FFB, Révérien Ndikuriyo, a salué le soutien de la BRARUDI à la campagne tous azimuts de levée des fonds en faveur des "Hirondelles".

La FFB n'a pas précisé le budget de la préparation et de la participation des "Hirondelles" à la prochaine CAN, qui aura lieu du 21 juin au 19 juillet prochains.

Une usine locale de transformation du lait avait précédemment remis un chèque de 10.000 dollars américains à la FFB, qui accepte également des dons en nature.

Tous les burundais de l'intérieur, comme ceux de l'étrangers, ont été également sollicités pour des contributions volontaires à la préparation et à la participation des "Hirondelles" à la prochaine CAN.

Le premier mai dernier, à l'occasion de la fête internationale du travail et des travailleurs, les "Hirondelles" ont reçu un soutien public de trois millions de francs burundais (1.649 dollars américains) de la part du chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.