Angola: Mise en relief de la contribution du Port de Lobito au développement économique de la région australe

Luanda — La contribution du Port de Lobito et de la voie ferrée du Couloir de Lobito au développement économique de la région australe du continent africain est mise en relief dans la dernière édition de ?Business Angola? de l?Euronews.

Cette infrastructure, qui a connu une réfection, survient comme une alternative avantageuse aux Ports de Dar Es-Salaam (Tanzanie), de Beira (Mozambique) et de Durban (Afrique du Sud), indique Euronews dans un reportage sur le potentiel en termes d'investissements résultant de la reconstruction de l' "une des plus historiques" voies ferrées africaines.

Le reporteur Chris Burns rappelle que la voie ferrée du Couloir de Lobito, longue de plus de 1.300 km, a réduit à quelques jours à peine le temps de voyage qui pourtant durait des semaines.

Le Couloir de Lobito, qui fait partie du Chemin de Fer de Benguela (CFB), commence du Port de Lobito, dans la province de Benguela, traverse le territoire angolais vers l'est et croise les régions minières de la République démocratique du Congo (RDC), dans la province du Katanga, et la dénommée ceinture de cuivre de la Zambie.

La voie ferrée, dont la construction a débuté en 1903, a été parachevée en 1929. L'accord de concession a duré 99 ans. Le gouvernement angolais a récupéré cette infrastructure en 2001 à coût de 2,3 milliards d'euros.

Réinaugurée en 2015, la voie ferrée devra s'étendra, dans l'avenir, jusqu'en République de Zambie, un autre pays de la région riche en minerais.

Citant le président du Conseil d'administration du CFB, le reportage indique que deux trains desservaient la ligne tous les 15 jours. Selon Luis Lopes Texeira, il y a un projet d'élargissement de la fréquence jusqu'à cinq par jour.

Le patron du Chemin de Fert de Benguela a souligné que l'initiative d'élargir la fréquence de train venait notamment des secteurs de l'Agriculture, de l'Industrie, de la Construction et de création de nouvelles entreprises.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.