6 Mai 2019

Bénin: Important dispositif policier pour assurer le retour du calme à Cotonou

Au Bénin, le calme semble revenu à Cadjéhoun de Cotonou. C'est dans ce quartier qu'ont eu lieu des affrontements entre manifestants de l'opposition et les forces de l'ordre, causant au moins deux morts. C'est aussi là que réside l'ancien président Thomas Boni Yayi. Des rumeurs de son arrestation qui avaient déclenché les violences. Depuis, les forces de l'ordre quadrillent la zone et empêchent le passage de véhicules. La quiétude est de retour, mais les riverains font malgré tout preuve de prudence.

Sur près de 300 mètres, la grande avenue qui traverse le quartier Cadjéhoun est barrée par les véhicules des forces de l'ordre. Aucun véhicule motorisé n'y est autorisé, seuls les piétons peuvent emprunter la rue.

Présence policière appréciée

Ce dimanche, le quartier est très paisible. Les abords de l'avenue sont désertés. Pour cet électricien en bâtiment, la présence de la police est appréciée : « C'est calme. Ils sont là, c'est bon. Ils sont là pour les gens qui vont faire du désordre. Il y a la paix, il n'y a plus de problèmes. Tout le monde est calme. »

Un peu trop calme peut-être. C'est l'avis de Ricardo, un jeune apprenti coiffeur, dont l'activité est très impactée par cette quiétude. D'après lui, tout le monde préfère rester à la maison : « Tout est calme, même les affaires ne tournent plus bien. Même au bord de la voie, vous allez voir que presque tout le monde a fermé. Ce n'est pas comme ça d'habitude. Souvent le dimanche, il y a plus de monde dehors, les passants passent. Dans notre travail, on a plus de clients. Moi, je ne veux pas bouger même si j'ai faim, je reste. Je ne sors pas. »

« Tout va bien »

« Tout va bien », c'est ce que les riverains ne cessent de répéter. Mais ils confient tout de même rester sur le qui-vive, et attendent de voir comment réagiront les opposants à l'installation d'ici le 15 mai de la nouvelle Assemblée nationale.

Bénin

Baisse drastique de la teneur en soufre des carburants

A compter de ce 15 juillet, la teneur en soufre des carburants passera de 3.500 à 150 particules par million pour… Plus »

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.