Afrique du Sud: Élections - Les «coloured» déçus de l'Alliance démocratique

Page Twitter de la Commission électorale de l'Afrique du Sud le 6 mai 2019.

Alors que les élections générales se tiennent ce mercredi 8 mai, un vote échappe régulièrement à l'ANC : les voix de la communauté « coloured », qui se sent exclue de la « nation arc-en-ciel ».

Cette population métisse, aux origines diverses, représente 8% de la population, mais son vote est stratégique puisque qu'il s'agit de près de la moitié de la population du Cap et de sa région. Jusqu'à présent, l'Alliance démocratique (DA), parti d'opposition, pouvait compter sur son soutien pour se maintenir au pouvoir dans la région. Mais dans les townships du Cap, ces électeurs commencent à être désenchantés.

Fatima vit à l'étroit dans sa maisonnette avec ses enfants et ses petits-enfants. Même si elle trouve que son township ne s'améliore que très lentement, elle ne se voit pas voter pour un autre parti que la DA.

« Le problème des gangs, du manque d'emplois... ça ne bouge pas. Il y a énormément à faire ici. Mais je ne me tournerai pas vers l'ANC, jamais ! Parce qu'avec eux, ce sont les Noirs qui ont les emplois, il n'y a jamais rien pour les "coloured" ! »

Dans la rue, des pancartes bleues encouragent d'ailleurs les habitants à « faire barrage contre l'ANC et l'EFF », les deux autres grands partis. Mais ces arguments ne suffisent plus pour Dennis, éducateur, et fatigué du manque d'action des élus locaux.

« Ils nous font des promesses maintenant, mais ensuite une fois au Parlement, ils sont payés à s'asseoir et ne rien faire. La dernière fois ils nous avaient promis des emplois, et de meilleurs services publics. Ils ne peuvent pas s'y tenir, mais maintenant, les élections sont entre nos mains, et avec ce vote, j'espère qu'on va voir du changement. »

Pour Shahied, activiste de la société civile, c'est finalement un bon signe que la communauté ne se contente plus de promesses dans le vide. « Moi je suis très content qu'il y ait cette vague dans les townships, où les gens demandent des comptes à leurs élus locaux et provinciaux. La DA a vraiment intérêt à s'améliorer cette fois-ci. »

Selon les sondages, l'Alliance démocratique n'est pas certaine de pouvoir conserver sa majorité dans la région, seule province non détenue par l'ANC.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.