Afrique de l'Ouest: Lancement de l'opération conjointe du Sénégal et de la Gambie pour lutter contre le paludisme

Dépistage du paludisme

Les gouvernements sénégalais et gambien ont officiellement lancé aujourd'hui une campagne conjointe visant la distribution de 11 millions de moustiquaires afin de combattre le paludisme. Il s'agit du premier exemple de coopération pour synchroniser la distribution massive de moustiquaires à l'échelle de deux pays, de part et d'autre d'une frontière internationale.

La campagne a été lancée à Keur Ayib au Sénégal, à proximité du pont Sénégambie et du point de passage de Farafenni, symbolisant l'engagement des deux pays à unir leurs efforts pour combattre le paludisme et accélérer les progrès dans la région transfrontalière, où le taux de transmission est élevé.

C'est un élément clé de l'accord signé par les deux pays en décembre 2018 dans le cadre de l'Initiative sénégalo-gambienne d'élimination du paludisme.

À l'occasion du coup d'envoi de la campagne, Abdoulaye Diouf Sarr, le ministre de la Santé et de l'Action sociale de la République du Sénégal, et Ahmadou Lamin Samateh, le ministre de la Santé de la République de Gambie, ont insisté sur le fait que la collaboration transfrontalière était l'un des moyens les plus sûrs de vaincre le paludisme dans la région et sur tout le continent.

« En plus de la volonté politique et de l'objectif communs de pays voisins, une collaboration efficace entre les donateurs est importante pour optimiser les ressources », ont précisé les ministres dans une déclaration commune.

« Les leçons tirées de cette campagne aideront d'autres pays qui pourraient bénéficier d'initiatives similaires de lutte transfrontalière contre le paludisme. »

Pendant cette campagne, avec le solide soutien de l'Initiative du Président des États-Unis contre le paludisme (PMI) et du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, quelque 10 millions de moustiquaires imprégnées d'insecticide de longue durée seront distribuées au Sénégal, et un million en Gambie.

Les deux organisations ont collaboré étroitement avec les programmes nationaux de lutte contre le paludisme du Sénégal et de la Gambie afin d'optimiser les ressources financières et techniques et pour soutenir la planification, la coordination, la mise en œuvre et la supervision conjointes de la campagne.

« Les campagnes de distribution de moustiquaires à grande échelle sont cruciales pour faire reculer le paludisme et la mortalité qu'il engendre.

Cette campagne commune constitue une avancée vers une couverture complète, avec les moyens de lutte contre le paludisme les plus efficaces, tant au plan national que dans l'ensemble des pays.

PMI se réjouit d'aider des pays à mener des efforts conjoints comme celui-ci », a déclaré Dr. Ken Staley, coordonnateur des activités du gouvernement des États-Unis en faveur de la lutte mondiale contre le paludisme.

« Le paludisme et les moustiques porteurs de la maladie ignorent les frontières. Pour protéger les populations vivant le long de la frontière entre le Sénégal et la Gambie, nous avons besoin d'une approche coordonnée.

Cette première distribution conjointe de moustiquaires pour protéger les familles du paludisme dans les deux pays est le type de collaboration innovante dont nous avons besoin pour lutter contre la maladie.

Le Fonds mondial est fier d'apporter son soutien, en tant que partenaire, à l'Initiative sénégalo-gambienne d'élimination du paludisme », a déclaré Peter Sands, Directeur exécutif du Fonds mondial.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Global Fund

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.