Afrique: CAF CC - Belle Remontada de RS Berkane

Rien que le week end passé, deux clubs marocains ont estampillé leur billet pour des finales des deux compétitions majeures du continent : dans la Ligue des Champions Total, le Wydad de Casablanca s'est qualifié au dépend de Mamelodi Sundowns et en Coupe de la Confédération Total, la Renaissance de Berkane a réussi une remontada à laquelle on s'attendait très peu vu la défaite au match aller à Sfax (2-0).

Mais les Berkanais ont réussi l'exploit, en y mettant du cœur et de la discipline tactique. Le coach Mounir Jaaouani a évité l'excès de confiance d'auparavant et a joué en fonction du potentiel de son effectif.

La rage de vaincre et le soutien de tout un stade plein à craquer, en effervescence, ont visiblement surpris les visiteurs qui ont préféré jouer la prudence avant d'être carrément repoussés à leurs derniers retranchements.

Le CS Sfax n'a pu tenir que huit minutes avant de concéder le premier but après que l'arbitre sénégalais Maguette Ndiaye a accordé sans hésitation le penalty pour faute sur Hamada Laachir.

L'artificier-maison, le Togolais Laba Kodjo, le transforme avec brio. L'insurrection ne faisait qu'augmenter au gré du temps jusqu'à obtenir le second but par le latéral droit, Omar Namsaoui, à la suite d'un boulet décroché des 25 m, directement dans la lucarne. Un but d'ontologie, à la Cristiano Ronaldo (2-0 ; 19è mn).

Et ce n'est pas fini, Youssoufa Dayo profitera d'une avarie dans la défense et triple le score (3-0 ; 53è mn). Très difficile de remonter l'écart pour les Tunisiens dans les circonstances du moment où la pression était trop forte, aggravée par leurs contestations répétées contre les décisions de l'arbitre.

Laba Kodjo a failli plier le match définitivement mais le poteau repoussé le cuir. N'ayant plus rien perdre, le CS Sfax se jeta dans la bataille corps, et âmes, mais en vain. Il se créa une seule occasion ratée par Merzouki (3-0 ; 59è mn). Le score en restera là jusqu'au coup de sifflet final.

La RSB retrouva ainsi en finale le Zamalek dans un match où elle tentera de porter son nom sur les tablettes de la Coupe de la CAF.

Le football marocain est en train de cueillir les fruits de la politique fédérale menée depuis l'arrivée à la barre du président Faouzi Lakjaa. Ce dernier a engagé un certain nombre de réformes pour le redressement football marocain, au point que les Lions de l'Atlas ont recommencé à rugir et les clubs à se positionner aux premiers rangs sur le plan continental.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.