Mali: Guterres salue l'accord conclu entre le gouvernement et les partis d'opposition

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué lundi la signature d'un accord politique entre le gouvernement malien et les partis d'opposition.

L'accord signé le 2 mai dans la capitale du pays Bamako a été suivi hier par la formation d'un cabinet ministériel inclusif dirigé par le Premier Ministre, Boubou Cissé.

« Le Secrétaire général félicite le Président Ibrahim Boubacar Keïta pour son leadership dans le cadre des consultations qui ont abouti à un accord politique et à un engagement renouvelé à mettre en œuvre l'accord de paix de 2015 », a indiqué son porte-parole dans une déclaration de presse.

M. Guterres a également félicité les partis d'opposition pour leur « contribution constructive » à cet égard.

Le chef de l'ONU a exhorté toutes les parties prenantes maliennes, y compris les parties signataires de l'accord de 2015, à redoubler leurs efforts en vue de relever les défis auxquels leur pays est confronté.

Il les a appelées à mettre en œuvre intégralement l'accord, notamment par l'achèvement du processus de révision de la constitution.

« Le Secrétaire général réitère l'engagement des Nations Unies à continuer de soutenir le peuple et le gouvernement du Mali dans leur quête de paix et de stabilité », a souligné son porte-parole.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.