Egypte: Le commissaire Mimica se rend en Égypte dans le cadre de la présidence égyptienne de l'Union africaine

communiqué de presse

Bruxelles — - Le commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, M. Neven Mimica, est en visite officielle en Égypte. Ce pays préside l'Union africaine de février 2019 à janvier 2020.

Le commissaire Mimica a fait la déclaration suivante: «Nous plaçons de grands espoirs dans la présidence égyptienne de l'Union africaine, en particulier en ce qui concerne les progrès à accomplir en matière de stimulation des investissements, de renforcement du climat des affaires et de poursuite sur la voie de l'intégration continentale de l'Afrique. Le maintien de la paix et de la sécurité reste un autre point important sur la liste des priorités. Sous la présidence égyptienne, nous souhaitons approfondir notre coopération pour faire plus et mieux, en nous concentrant sur des résultats concrets et en faisant progresser la coopération triangulaire. La mise en œuvre de l'alliance Afrique-Europe et l'approfondissement du partenariat Afrique-Europe devraient figurer en tête de nos priorités respectives.»

Au cours de sa visite, le commissaire Mimica rencontrera le président, M. Abdel Fattah Al-Sissi, le ministre des affaires étrangères, M. Sameh Hassan Shoukry, et le ministre des investissements et de la coopération internationale, Mme Sahar Nasr.

Coopération Afrique-UE et présidence égyptienne de l'Union africaine

La visite du commissaire Mimica en Égypte est l'occasion de discuter du partenariat Afrique-Europe et du soutien apporté dans ce cadre aux priorités de l'Union africaine, en particulier en ce qui concerne la réalisation des engagements pris lors du 5e sommet UA-UE de 2017 et la prise en compte des priorités de la présidence égyptienne.

Le commissaire a présenté des projets concrets visant à mettre en pratique la nouvelle alliance Afrique-Europe pour un investissement et des emplois durables. Cette alliance a été créée pour renforcer la coopération économique, stimuler les investissements et le commerce - y compris par un soutien à la zone de libre-échange continentale africaine - et créer des emplois dans toute l'Afrique. Elle met en avant plusieurs secteurs qui pourraient faire l'objet d'une coopération économique plus étroite, tels que le développement des infrastructures et la technologie spatiale.

La coopération entre l'UE, l'Égypte et l'Afrique subsaharienne a également été abordée dans le contexte des défis à relever en matière de paix et de sécurité dans la région du Sahel et dans la Corne de l'Afrique. Le protocole d'accord entre l'Union africaine et l'UE sur la paix, la sécurité et la gouvernance, signé en mai 2018, a été mis en évidence comme une base solide pour une coopération plus stratégique entre l'Union africaine et l'UE afin de lutter plus efficacement contre les menaces complexes et les causes profondes de l'instabilité et des conflits violents.

Contexte

Les relations entre l'Afrique et l'Union européenne n'ont cessé de s'intensifier depuis le premier sommet Afrique-UE, qui s'est tenu au Caire en 2000. Des sommets ordinaires ont lieu tous les trois ans pour définir les priorités politiques. Lors du dernier sommet, organisé en novembre 2017 à Abidjan, quatre domaines stratégiques prioritaires pour la période 2018-2020 ont été définis: investissements dans les personnes - éducation, science, technologie et développement des compétences; renforcement de la résilience, de la paix, de la sécurité et de la gouvernance; mobilisation des investissements pour une transformation structurelle et durable de l'Afrique; migrations et mobilité.

Depuis le sommet d'Abidjan, une alliance Afrique-Europe pour un investissement et des emplois durables a été lancée en septembre 2018. Une coopération étroite a été mise en place avec l'Union africaine afin de donner corps à cette alliance. Dans le domaine de la paix et de la sécurité, un protocole d'accord a été signé en mai 2018. Il constitue un outil important pour coopérer de manière plus stratégique et plus systématique sur les différentes phases du cycle d'un conflit, notamment en ce qui concerne la prévention des conflits, la médiation, l'alerte précoce, la gestion des crises et les opérations de paix.

Copyright Union européenne, 1995-2019

SOURCE Commission europénne

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.