Malawi: Des rumeurs sur un éventuel truquage des élections inquiètent le réseau de soutien électoral

Citoyens votant

Cette évolution survient à la suite des déclarations du président Peter Mutharika, porteur du flambeau du Parti démocrate progressiste (DPP), et de Saulos Chilima, de l'UTM, selon lesquelles certaines personnes souhaitent truquer les élections.

Mutharika a affirmé que certains politiciens veulent apporter dans le pays des équipements et des personnes originaires d'Inde, de Russie et du Nigeria pour aider à truquer les élections.

Cette déclaration a incité le Comité des affaires publiques (CCP) à mener des enquêtes sur les allégations relatives au truquage.

Le président du MESN Steve Duwa, a déclaré que ces rumeurs non fondées risquent de discréditer l'ensemble du processus électoral, y compris son issue.

Le MESN note l'importance d'un processus électoral transparent et crédible et de ses résultats et appelle les candidats à la présidence qui perpétuent les rumeurs d'un éventuel truquage des élections du 21 mai à présenter des preuves au MEC ou à la police pour enquêter.

Depuis, le réseau a lancé un avertissement sur les tendances continues de la violence politique et de la violence contre les femmes en politique (Vawe) et sur le manque d'action des principales parties prenantes sur ces questions.

Le MESN dénonce avec la plus grande fermeté toute forme de violence politique ainsi que toute forme d'abus verbaux contre les femmes et appelle les différentes parties du processus à agir immédiatement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.