Angola: L'ERCA exige la rigueur dans le journalisme

Luanda — Le président du Conseil d'entité régissant la Communication sociale angolaise (ERCA) a appelé mardi les professionnels des médias à la prudence face aux fausses nouvelles.

Animant, à Luanda, une conférence sur "les défis des médias et les fausses nouvelles", Adelino Marques de Almeida a relevé la nécessité d'une vérification rigoureuse de la nouvelle et d'une autre contradictoire, avant de la publier, selon les règles et les normes journalistiques.

Si le journaliste n'obéit pas aux règles et normes apprises à l'école, l'on risque de propager des fausses nouvelles, a ajouté ce responsable.

Une nouvelle véridique requière d'abord confirmation, conformément aux normes techniques d'élaboration, puis la comparaison des sources d'information, a-t-il dit, soulignant que l'auteur de toute nouvelle fausse devra être puni, bien que la mission de l'ERCA ne soit pas celle de discipliner les journalistes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.