Burkina Faso: L'attaque d'un péage routier dans le Nord fait un mort

Photo: fasozine
Le poste de péage à la sortie de la ville de Ouahigouya (région du Nord) en partance pour Ouagadougou.

Au Burkina Faso, une personne a été tuée dans l'attaque d'un poste de péage routier. Selon une source sécuritaire, plusieurs hommes armés à moto ont attaqué ce poste de péage à la sortie de la ville de Ouahigouya, dans la région du Nord, très tôt ce mardi 7 mai au matin. Un policier qui assurait la garde du poste a été également blessé.

C'est la première attaque terroriste contre la ville de Ouahigouya, située dans la région du Nord. Selon une source sécuritaire, au moins cinq hommes armés ont ouvert le feu sur le poste de péage à 12 km de la ville sur l'axe Ouahigouya-Ouagadougou autour de 3h du matin.

L'attaque a fait un mort, un agent chargé de la perception des taxes routières. Deux autres personnes, dont un policier, ont été blessées. Conduites au centre hospitalier universitaire régional de Ouahigouya, leur vie ne serait plus en danger.

Déjà des attaques il y a quelques mois

Plusieurs localités de la région du Nord avaient subi des attaques de la part d'hommes armés il y a quelques mois. Ce qui avait conduit les forces de défense et de sécurité intérieure à mener des opérations et mis aux arrêts un présumé complice de terroristes. C'est un « gros poisson », selon une source sécuritaire.

Selon nos informations, ce dernier est soupçonné d'avoir hébergé plusieurs individus membres de groupes armés dans le village de Goutla, à une vingtaine de kilomètres d'Ouayigouya. Plusieurs autres individus qualifiés de « radicaux » avaient également été arrêtés dans la localité de Thiou durant la même période, faisant craindre des attaques contre Ouahigouya.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.