Congo-Kinshasa: Le ministre norvégien du Développement international reçu par Félix Tshisekedi

Le ministre norvégien du Développement international, Dage Inge Ulstein, à la tête d'une importante délégation de hauts fonctionnaires du gouvernement du Royaume de la Norvège, a été reçu hier mercredi 8 mai 2019, par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Avec le chef de l'Etat congolais, ils ont abordé plusieurs sujets d'actualité touchant essentiellement au renforcement de la coopération entre son pays et la RDC, dans plusieurs domaines.

En dehors des projets financés par son pays en RDC, à travers les Nations Unies, notamment dans les domaines du changement climatique, de la gestion des forêts, de la promotion de la paix, du développement durable et de la lutte contre les violences sexuelles, le Royaume de la Norvège, a indiqué le diplomate norvégien, voudrait participer aux côtés d'autres partenaires, à la réduction de la pauvreté en RDC. Au moment où les conditions de paix et de stabilité semblent réunies avec l'alternance au pouvoir, le gouvernement norvégien envisage d'épauler les nouvelles autorités congolaises dans le domaine des investissements du secteur privé qui va booster la création des entreprises et entrainer la création d'emplois, afin d'éradiquer le chômage.

On croit savoir que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a apprécié la volonté des dirigeants norvégiens à soutenir la RDC, dans les domaines qui touchent principalement à asseoir le bien-être de populations congolaises, surtout après la réalisation de son programme des urgences de 100 premiers jours de son mandat.

Dans la soirée, cette même délégation du gouvernement norvégien conduite par le ministre du Développement international, Dage Inge Ulstein, a ensuite décliné l'objet de sa mission en RDC, auprès de. Henri Yav Mulang, ministre congolais des Finances. Avec l'argentier congolais, il a surtout été question, du projet norvégien des investissements dans le secteur privé. Ce projet important qui arrive à point nommé, vise à apporter des investissements pour le soutien aux entreprises privées qui pourront relancer le développement économique, par la reconstitution du tissu économique. Le ministre Henri Yav Mulang s'est réjoui de la volonté du gouvernement norvégien d'œuvrer à la reconstruction de la RDC, promettant à ses hôtes l'appui total de l'exécutif congolais.

Auparavant, Emmanuel Ilunga, assumant l'intérim du ministre d'Etat et ministre des Affaires étrangères, avait eu des entretiens avec le ministre norvégien. Ces entretiens ont tourné autour du renforcement de la coopération entre le Royaume de Norvège et la République démocratique du Congo, avec les acteurs étatiques et non étatiques.

Par cette visite, les dirigeants politiques norvégiens pourront mieux appréhender les réalités congolaises, afin de contribuer plus efficacement à la coopération entre le Royaume de la Norvège et la RDC. Signalons qu'au terme de sa visite en RDC, le ministre Dage Inge Ulstein et sa suite en profiteront pour visiter quelques projets financés par le gouvernement norvégien.

La délégation norvégienne s'est rendue mardi dernier à Goma et Bukavu, avant de regagner Kinshasa. Et c'est probablement aujourd'hui que le ministre Dage Inge Ulstein et sa suite pourront prendre leur avion pour la Norvège.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.