Afrique: Coopération parlementaire - Le Burkina Faso et l'Arabie saoudite s'y emploient

Photo: Sidwaya
Le Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, a successivement reçu en audience, le lundi 13 mai 2019 à Kosyam, le président de la commission de la CEDEAO, Jean Claude Kassi Brou et l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Burkina Faso, Dr Waleed Ben Abdulrahaman Al Hamudi.

Une délégation de députés conduite par le Président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a séjourné, du 1er au 6 mai 2019 en Arabie saoudite, pour une visite officielle d'amitié et de travail parlementaire. Le programme de séjour a conduit la délégation parlementaire à Riyadh, à Médine, à Djeddah et à La Mecque sur les terres saoudiennes pour des rencontres de travail et des visites.

Le Président de l'Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a ouvert son agenda de mission en Arabie saoudite par un tête-à-tête avec le Président du Conseil consultatif de la Schoura, faisant office de Parlement saoudien.

A Riyadh le 2 mai 2019, les échanges entre le chef du Parlement burkinabè et son homologue saoudien, Sheikh Abdallah Bin Mohammed Bin Ibrahim Al-Sheikh, ont porté sur l'opérationnalisation des pistes de coopération parlementaire.

Dans la capitale de l'Arabie saoudite, le Président Alassane Bala Sakandé s'est aussi entretenu avec le vice-ministre des Affaires islamiques de l'appel et l'orientation.

A cette occasion, le niveau de coopération entre le Burkina Faso et le Royaume d'Arabie saoudite a été revisité par les deux hommes et les perspectives d'appui dans les secteurs de l'éducation et de la sécurité, au profit du Burkina Faso, ont été envisagées.

D'une ville à l'autre, le Président de l'Assemblée nationale a été reçu en audience, le 5 mai 2019 à Djeddah, par le roi d'Arabie saoudite, Salman Ben Abdelaziz Al Saoud.

Les deux personnalités ont abordé des sujets d'intérêt majeur dont la coopération bilatérale et l'organisation prochaine par le Burkina Faso, de la 15e Conférence des parlementaires des Etats-membres de la Coopération islamique, en janvier 2020 à Ouagadougou.

Le Président du Groupe de la Banque islamique de développement, Bandar M. H. Hajjar et Yousef Ahmed Al- Othaimeen, Secrétaire général de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) ont aussi, tour à tour, reçu le 6 mai 2019 à Djeddah, la délégation composée des députés Issa Barry, Lassina Gondé, Salamaté Konaté/Ouattara et Ag Almaouna Agali, pour des rencontres.

Promesse d'appui à la société civile

Au cours des échanges, après avoir entendu le plaidoyer du Président Sakandé, les premiers responsables des deux organisations ont manifesté leur disponibilité entière à intensifier leurs appuis au profit des secteurs de l'éducation et de la société civile au Burkina Faso.

Le chef du Parlement burkinabè s'est également entretenu avec deux délégations des Burkinabè dont une est composée notamment des étudiants et des travailleurs vivant à Riyadh et l'autre délégation constituée des compatriotes vivant à Djeddah.

Les pourparlers ont eu lieu en présence de l'ambassadeur du Burkina Faso en Arabie saoudite, Mansa Ountana, du Consul du Burkina Faso à Djeddah et des membres du personnel de l'ambassade du Burkina Faso.

Il a surtout été question des sujets liés, entre autres, aux conditions de vie, d'études et de travail des Burkinabè dans cette partie du Golfe.

Avant de quitter le royaume d'Arabie saoudite, les députés ont mis à profit leur séjour, en ce mois de ramadan, pour visiter des mosquées à Médine et à La Mecque, tout en assurant le petit pèlerinage d'«Oumrah» prescrit dans l'islam.

Au terme de la mission riche en échanges fructueux pour la coopération parlementaire entre les deux pays, les députés s'emploient à la préparation de la Xve Conférence des parlementaires de la Coopération islamique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.