9 Mai 2019

Cameroun: Hadj 2019 - Paul Biya accorde une subvention d'un milliard de F

L'annonce de la bonne nouvelle a été faite hier par le ministre de l'Administration territoriale, Paul Atanga Nji.

Le président de la République a décidé d'octroyer un milliard de F pour la subvention du Hadj 2019. C'est la principale information portée à la connaissance de l'opinion et surtout de la communauté musulmane hier par Paul Atanga Nji. Une réponse du chef de l'Etat à la suite des doléances du collectif des associations islamiques, imams et encadreurs de pèlerins musulmans du Cameroun.

En effet, c'est lundi que le ministre de l'Administration territoriale (Minat), président de la Commission nationale du Hadj, avait reçu ces dignitaires religieux. Ces derniers étaient inquiets quant à la hausse du coût du Hadj 2019, due à certains facteurs indépendants de la volonté du gouvernement camerounais.

Ils avaient alors formellement saisi le chef de l'Etat pour solliciter un appui spécial. Ainsi, le Hadj 2019 qui coûte normalement 2 529 000F par rapport au standard pratiqué par le Cameroun sera de 2 242 000F. L'augmentation globale qui était de 287 000 sera absorbée par l'appui spécial du chef de l'Etat.

Cette situation, faut-il le rappeler est liée à la hausse des frais de visa de l'ordre de 109 000F par les autorités saoudiennes, celle du transport interne en Arabie saoudite (175 000F) et le taux du dollar qui est passé de 590 F en 2018 à 630 F cette année. L'enregistrement des pèlerins va donc se poursuivre sereinement jusqu'au 7 juin, date de fermeture du guichet unique.

Il est à noter que cette année, le Cameroun bénéficie d'un quota de 2 839 pèlerins. Et comme l'a précisé le Minat, si ce quota est atteint avant la date limite d'inscription, le guichet unique sera automatiquement fermé. Cette annonce du Minat a été immédiatement suivie par la gratitude du collectif.

Ses membres ont adressé une lettre de gratitude et de reconnaissance au président de la République, pour sa constante sollici tude. En retour, Paul Atanga Nji a salué leur sens élevé de responsabilité dans l'expression de leurs préoccupations.

Cameroun

Cameroun anglophone - Nouvelle journée ville morte à Kumba

Les « Ghost Town » (villes mortes en français), voilà l'une des armes utilisées par la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.