9 Mai 2019

Sénégal: Fonction publique - Une étude révèle 85 sortes de primes et indemnités

Le nombre de primes et indemnités dans la fonction publique est important. Une étude en dénombre 85. «L'article 27 du statut général des fonctionnaires a prévu de faire bénéficier les agents publics de primes et indemnités.

Aussi, en dénombre-t-on une pléthore, ces primes et indemnités ayant été octroyées par de nombreux textes, au gré des pressions et sollicitations sociales, corporatistes ou carriéristes », informe un document portant étude sur le système de rémunération au sein de l'administration.

«Sans préjudice des informations à confirmer ou fournir par la Direction de la Solde et des Pensions du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan, il a été relevé, par recoupements, que le nombre atteint à ce jour est de plus de 85 sortes de primes et indemnités réparties entre les différents agents de l'Etat », renseigne la même source.

Selon le document, ces différentes primes et indemnités peuvent être regroupées essentiellement en quatre catégories, qui distinguent celles liées respectivement à un corps ou à un grade, qui sont les plus nombreuses ; à l'emploi ou à la fonction ; aux risques professionnels ou aux conditions de travail ; à la performance.

L'examen de ces différentes primes et indemnités permet de relever un certain nombre d'observations.

Tout d'abord, il faut noter une certaine confusion dans les destinations et dénominations respectives de certaines primes et indemnités.

En effet, alors que les indemnités sont des accessoires de traitement à caractère compensatoire, destinés à rembourser les frais exposés du fait des fonctions exercées, ou à compenser certaines charges ou aléas professionnels excédant les conditions normales de l'emploi, les primes ont quant à elles un caractère rémunérateur, puisqu'ayant pour objet de rétribuer l'accomplissement de prestations spéciales indispensables, ou la manière exemplaire de servir, ou encore certaines conditions particulières de prestation de service.

Ensuite, l'attribution de ces primes et indemnités ne se justifie pas toujours en termes d'opportunité et de pertinence et ne se caractérise pas souvent par la rationalité, car les double-emplois et cumuls y sont nombreux, surtout en ce qui concerne les indemnités.

Sénégal

Ouverture de la CAN à 24 équipes, aujourd'hui - L'heure de vérité !

L'Egypte va lancer officiellement la 32ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 face au Zimbabwe… Plus »

Copyright © 2019 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.