9 Mai 2019

Burkina Faso: Coupe du Faso - L'AS SONABEL et Rahimo qualifiés pour la finale

L'AS-SONABEL a réussi à étouffer l'ASEC de Koudougou en seconde période.

L'AS-Sonabel et Rahimo FC se sont qualifiés pour la finale de la Coupe du Faso à l'issue des demi-finales disputées le mercredi 8 mai à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. Les Electriciens ont réussi à se débarrasser des commerçants de l'ASEC de Koudougou (4-2), tandis que les académiciens de Bama ont défait les militaires aux tirs au but (4-3).

La finale de la 33e Coupe du Faso opposera, le 26 mai 2019 à Ouagadougou, l'AS-SONABEL à Rahimo FC. Ces deux clubs de première division ont obtenu leur ticket à l'issue des deux demi-finales, âprement disputées le 8 mai dernier. A Ouagadougou, au stade du 4-Août, l'opposition AS-SONABEL-ASEC de Koudougou a tenu toutes ses promesses. Les Electriciens l'ont remporté par le score de 4 buts à 2.

«Nous sommes un outsider», s'est pourtant exprimé en fin de match, Mousso Ouédraogo, qui avait peut-être mesuré la bonne forme de l'ASEC de Koudougou en championnat. L'AS-SONABEL est bien entrée dans la partie en scorant par deux fois en 26 mn, grâce à un inhabituel attaquant venu de la D3 (JCB) faire ses armes à l'AS SONABEL, Mohamed Ouattara (13e et 26e).

Mais les Electriciens vont baisser la garde, permettant au vieux renard de surface, André Yaméogo, de réduire la marque sur penalty (32e). Les protégés de Saboteur reviennent de la pause, gonflés à bloc et maintiennent leur pression sur l'AS SONABEL. Le même André Yaméogo reprend imparablement de la tête, un coup franc savamment tiré par Abdoul Karim Cissé (55e). L'expérimenté Saboteur salue le nombreux public venu de Koudougou avec quatre cars.

Une première pour Rahimo

Les poulains du coach Mousso Ouédraogo organisent la révolte. L'insaisissable Mohamed Ouattara profite de la passivité défensive de l'ASEC pour reprendre de la tête, le centre de Stéphane Bandé (65e). Bérenger Diby, entré en cours de jeu, sonnera le glas de l'équipe de Koudougou en marquant le 4e but (79e).

Pour Oumar Compaoré, milieu défensif de l'ASECK, la défaite se justifie par la suspension de nombreux joueurs. «En plus, notre jeu n'était pas correct. L'équipe adverse a malmené notre milieu de terrain comme elle le voulait. Nous espérons maintenant la 3e place au championnat», a-t-il ajouté. Coach Mourinho de l'AS-SONABEL dit avoir beaucoup appris dans ce match face à l'ASECK coaché par Saboteur.

«Tactiquement, nous avons pris du plaisir. Nous gardons juste le goût de la victoire en nous disant qu'il y a beaucoup de plaies à soigner. Vous verrez le vrai Mourinho dans 5-6 ans», a-t-il clamé. C'est la 2e fois que Mousso Ouédraogo atteint la finale de la Coupe du Faso. La première fois, c'était avec l'USFA en 2017 et il a perdu face à l'EFO (2-3). Quant à l'AS SONABEL, elle disputera la 4e finale de son histoire.

Les Electriciens les ont toutes perdues face au RCK en 2016 (0-2), à l'ASFA-Y en 2013 (1-2) et devant l'EFO en 2011 (0-0, puis 3-4 Tab). Ils auront cette fois-ci comme adversaire, le Rahimo FC, qui s'est qualifié pour la première fois de son histoire, à une finale de Coupe du Faso. Au stade Wobi de Bobo-Dioulasso, les accadémiciens de Bama ont battu aux tirs au but (4-3) l'USFA. Les deux équipes n'ont pas pu se départager (1-1) à l'issue du temps règlementaire et des prolongations.

Burkina Faso

Le procureur requiert la prison à vie pour Diendéré et Bassolé

Au Burkina Faso, le procureur militaire a requis la prison à vie pour les généraux Gilbert… Plus »

Copyright © 2019 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.