Nigeria: Voir ou revoir - " B for boy"

Le film dramatique nigérian, sorti en 2013 et réalisé par Chika Anadu, est une œuvre qui explore le caractère féministe en Afrique et les problématiques sociales endurées par les Nigérianes, en particulier. Premier long métrage de la réalisatrice, ce film présente une critique et un regard sur les traditions culturelles Igbo ainsi que les préférences discriminatoires envers les hommes.

Amaka (Uche Nwadili) est une jeune Nigériane indépendante et moderne, qui mène une vie paisible dans son foyer. Avec son époux et sa fille, ils sont encore plus heureux lorsqu'ils découvrent qu'Amaka est enceinte et que très bientôt, ils vont accueillir un nouveau membre dans la famille. Mais, pour sa belle-mère (Ngozi Nwaneto), il est hors de question qu'Amaka donne encore naissance à une fille, sinon elle trouverait une autre femme à son fils qui pourra lui donner un petit-fils, futur héritier de son enfant. Des avertissements et des menaces à répétition qui font stresser la jeune femme.

Alors que le mari d'Amaka (Nonso Odogwu) est en voyage d'affaires, celle-ci fait une fausse couche, mais ne le révèle à personne. Plus sa date d'échéance approche, plus Amaka est confrontée à une impasse. A cet effet, pour sauvegarder son mariage, elle décide d'acheter illégalement un nourrisson mâle, auprès d'une femme nommée Joy (Frances Okeke). Mais cela, pour combien de temps ?

Tourné en langue igbo avec sous-titres en anglais, "B for boy " aborde avec lucidité la lutte croissante entre les valeurs classiques et la culture contemporaine au Nigeria. En ce sens, il expose en parallèle les injustices auxquelles les femmes sont confrontées dans leurs mariages et qui sont souvent perpétuées de génération en génération.

Mettant en vedette des acteurs nigérians de renom comme Uche Nwadili, Ngozi Nwaneto et Nonso Odogwu, "B for Boy" a remporté un succès critique et populaire à l'échelle internationale. En 2013, il a été présenté pour la première fois au BFI London film festival, où il a été positivement salué par le jury. Le film a également remporté le prix du public exceptionnel au festival American film institute et le prix du meilleur film dans une langue africaine à la 10e cérémonie des Africa movie academy awards.

Captivant et engagé, ce film dure environ deux heures.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.