Cameroun: Farida Machia, lionne indomptable, avant-centre du SC Braga du Portugal, championne du Portugal 2019

Bonjour Farida, les camerounais ne vous connaissent pas bien, parlez-nous de vous ?Depuis très jeune, le football a toujours été ma passion. Après mes études aux Etats Unis, j'ai décidé de rentrer au pays, vivre ma passion et surtout servir mon pays.

De retour au Cameroun, j'ai été sociétaire des équipes AS Police, Forces Armées et Police (FAP), avec laquelle j'ai joué la coupe du monde militaire en 2016. J'ai également été présélectionné pour la CAN 2016 qui se jouait au Cameroun. Malheureusement je n'ai pas été reprise dans la dernière sélection. Je suis donc reparti aux Etats Unis où j'ai joué avec les équipes BU Women's Club Soccer de Boston et la TTI Soccer de Houston pendant deux saisons. En mars 2018, pour des raisons professionnelles, je suis rentrée au Cameroun.

J'ai en même temps joué avec l'Association Sportive Green City. J'ai reçu des propositions des équipes européennes, et j'ai choisis le SC BRAGA du Portugal, où je suis arrivé l'été dernier. Dès mon arrivée nous avons remporté la Super coupe du Portugal devant la mythique et imbattable équipe Sporting CP, mettant fin à l'hégémonie de ce club sur le football féminin portugais. Je bénéficie d'un bon encadrement et de la confiance des coaches du SC Braga, où je joue comme avant centre et titulaire. J'ai disputé la quai totalité des matches cette saison. Et comme vous le savez, nous avons remporté le titre après le derby contre FC Porto le 5 mai dernier.

Vous êtes championne du Portugal, après avoir gagné la Super coupe du Portugal l'année dernière, qu'est-ce que cela représente pour vous ?C'est une immense joie pour moi même, mais également pour mes coéquipières, le Staff et les dirigeants du Club SC Braga. Nous avons travaillé durs pour y arriver. Car c'était un de nos objectifs majeurs avec la coupe cette année. Malheureusement nous avons perdu en demi finale il y a deux semaines. Nous nous sommes donc concentrés sur le championnat. Etre championne du Portugal en tant que camerounaise, c'est aussi une victoire pour le Cameroun. Nous les sportifs sommes en quelque sorte les ambassadeurs de nos pays. Par nos actes, nos conduites et performances, nous faisons aussi parler positivement du pays.

Vous n'êtes pas présélectionné pour le prochain mondial qui se joue en France le mois prochain, comment l'expliquez vous ?Je suis présélectionnée par le coach Alain Djemfa. Il y a eu des échanges entre mon club SC Braga et la fédération camerounaise de football. A ma connaissance, trois correspondances ont été envoyées par le club à la fédération après ma présélection, pour indiquer ma disponibilité à partir de 6 mai, après le derby du Championnat portugais. La dernière lettre de mon club à la fédération date du 7 mai où il me libère pour rejoindre la sélection nationale à Yaoundé. La réponse de la fédération est attendue par le club. Pour ma part, je suis prête, pour défendre les couleurs de mon pays.

C'était un de mes objectifs cette année et j'ai travaillé durement pour cela.Comment avez-vous travaillé durement et préparez-vous cette échéance ?Je la prépare chaque jour, c'est le fruit des années de travail qui ne commence pas aujourd'hui. Mais étant à Braga j'ai la possibilité de m'entraîner chaque jour sur le terrain comme en salle. Avec tous les matches déjà disputés ça m'a permis d'avoir les matches en jambes et la confiance en moi même et mes capacités. Je suis bien dans ma tête et prête à affronter les meilleures équipes du monde, pour qu'avec les lionnes, nous rapportons la coupe à la maison.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.