Cameroun: Fonction publique - Des agents sous le coup de sanctions

Des mesures conservatoires prises par le Conseil régional de discipline réuni en session hier, 9 mai, à Douala.

Le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, a présidé hier, 9 mai 2019 dans ses services, la 5e session du Conseil régional de discipline de la Fonction publique pour le Littoral. Au menu, neuf affaires concernant six administrations. Elles concernent d'une part des agents de l'Etat relevant du Code du travail, et d'autre part des fonctionnaires, régis par le statut général de la Fonction publique. Le principal fait reproché ici est l'absence irrégulière au poste de travail de certains agents publics dans les services régionaux. A cet effet, des mesures conservatoires, qui n'ont pas été révélées, ont été prises par l'ensemble des membres du conseil.

Selon les textes, le conseil peut statuer par défaut s'il est dûment constaté le refus manifeste du mis en cause de répondre aux convocations à lui adressées, de prendre des communications ou de comparaître par lui-même devant le conseil. Il faut relever que le conseil est saisi par décision du gouverneur et que la procédure est enclenchée par le supérieur hiérarchique de l'agent incriminé, qui fait constater le manquement professionnel observé. Pour absence irrégulière, après de multiples rappels à l'ordre, l'agent concerné peut être mis en demeure.

A l'aide du dossier disciplinaire constitué à cet effet, les différentes étapes suivies permettent de mener des investigations pour manifestation de la vérité, dont l'aboutissement donne lieu à la tenue d'une session pour des cas avérés. D'après le délégué régional de la Fonction publique et de la Réforme administrative pour le Littoral, Marie-Virginie Ebogo, le conseil régional vise à rapprocher davantage les agents publics de l'administration, pour ce qui est de l'instruction des dossiers disciplinaires.

La logique managériale impulsée par le chef de ce département ministériel « une fonction publique de proximité où l'usager est roi et le service gratuit », s'y prête : Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative met en effet un accent particulier sur la responsabilisation des maillons de la chaîne administrative, en sa qualité de chef du département ministériel en charge de la gestion des ressources humaines de l'Etat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.