10 Mai 2019

Ile Maurice: Safe City - Le stockage dans le Cloud de Huawei inquiète

Il insiste. Il n'y a pas lieu de s'inquiéter d'une éventuelle atteinte à la vie privée dans le cadre du projet Safe City, affirme Sherry Singh, Chief Executive Officer (CEO) de Mauritius Telecom (voir plus bas). Pourtant, des proches du dossier sonnent l'alerte, alors que des tests sont effectués depuis quelques semaines et les images temporairement stockées dans un serveur à Ébène.

Les images sont officiellement mises à la disposition des policiers qui suivent une formation dans le cadre du projet. Sauf que, selon notre source, la société chinoise Huawei a, elle aussi, accès aux données à travers le système de stockage du Cloud. «Est-ce que les autorités réalisent l'envergure du danger ?»

D'ailleurs, la société chinoise écrit sur son site : «To meet the requirement of the Mauritius Police Force and Government of Mauritius, Huawei proposed to help Mauritius build an all-cloud Safe City based on the concept of 'one cloud and one pool' to bring the digital world to every corner of the island.»

Le lien entre les données des caméras et les données biométriques de la carte d'identité suscite également des craintes. «Ne soyez pas étonnés si les deux sont utilisées pour permettre d'identifier des personnes et Dieu sait quoi encore !»

Plus de 60 % des caméras installées sont dotées de caractéristiques d'espionnage, ce qui a poussé les membres de l'opposition, dont le leader Xavier-Luc Duval, à tirer la sonnette d'alarme. Kugan Parapen, de Rezistans ek Alternativ, souhaite que le système ne soit pas utilisé à des fins de répression politique. «On ne connaît pas l'intention des personnes qui auront accès à ces informations. C'est un dossier traité en catimini.» Nous avons contacté un responsable de communication de la société Huawei. Une réponse est attendue.

Le projet Safe City s'inscrit dans le cadre d'une annonce faite par Pravind Jugnauth lors de la présentation du Budget 2016-17. Mauritius Telecom a décroché le contrat.

Sherry Singh rassure

En attendant, l'installation des caméras se poursuit et devrait être complétée le mois prochain. Jeudi 9 mai, lors d'une conférence de presse à la Mauritius Telecom Tower, le CEO Sherry Singh a répondu à ses détracteurs. Il rassure que le niveau de sécurité sera rehaussé grâce à ces caméras et non le contraire.

Sans entrer dans les détails, il a fait comprendre que plusieurs informations circulées ne sont «que des spéculations». Sherry Singh a confirmé qu'il y aura un «main server» et huit autres «sub command centres» pour la gestion des images stockées.

Ile Maurice

Les Mauritius Leaks choquent le monde

Après les Panama Papers, les Offshore Leaks et les Paradise Papers, le Consortium international des journalistes… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.