10 Mai 2019

Ile Maurice: Motion sur le permis de travail aux étrangers mariés - Adrien Duval revient à la charge

Après l'échec de mardi, au Parlement, Adrien Duval a déposé une autre nouvelle motion of disallowance, tôt mercredi 8 mai, sur les nouveaux règlements apportés sous la Non-Citizens (Employment Restriction) Act. Désormais, tout étranger épousant une Mauricienne ou Mauricien doit obligatoirement avoir un permis pour exercer à Maurice. Cette démarche survient après que la première motion n'a pas été débattue dans la soirée de mardi à mercredi au Parlement.

En conférence de presse, ce vendredi 10 mai, le député du Parti mauricien social-démocrate (PMSD) a également tenu à clarifier un point sur sa motion. «Il y a un amalgame entre les amendements à l'Immigration Act et les regulations du ministère du Travail.» Ce ne sont pas de simples règlements mais cela touche à la constitutionalité et va impacter sur des milliers de personnes. Ma motion c'est pour que le gouvernement explique ses raisons et se motivations pour amender ces droits au travail, affirme Adrien Duval

Selon le député du PMSD, le gouvernement a trouvé un subterfuge pour ne pas ouvrir les débats sur cette motion. «Il y avait un accord entre le Chief Whip et le Whip de l'opposition pour que la motion soit prise vers 3 heures du matin après le vote sur le Road Traffic (Amendment) Bill. Mais le gouvernement a profité que je ne sois pas à ma place momentanément pour ajourner les débats sur ce projet de loi vers minuit. Tout de suite après, la speaker a demandé de passer à ma motion en mon absence», explique-t-il. Finalement, il n'y a pas eu de débat.

Délai expiré le 16 mai

Pour Adrien Duval, c'est une stratégie du gouvernement pour faire capoter cette motion. Toutefois, il en a déposé une nouvelle mercredi. Selon le standing order, dit-il, quand un règlement est publié dans le Government Gazette, les élus disposent de 30 jours pour déposer une motion of disallowance pour la contestation. Dans ce cas précis, le délai expire le 16 mai.

Et, toujours selon le standing order, la nouvelle motion doit être débattue dans un délai de 30 jours à partir de la date à laquelle elle a été déposée. «Je déplore cette façon de faire du gouvernement. Comment pourra-t-on faire confiance au Chief Whip ? C'est grave ce qui s'est passé.»

Nous avons contacté le Chief Whip Bobby Hurreeram pour avoir sa version des faits, mais il était injoignable, tout comme Maya Hanoomanjee.

Ile Maurice

Dans l'océan indien - Après 136 000 ans d'extinction, le râle de cuvier réapparaît

Il ne faut jamais dire jamais, dit-on. La preuve, après pas moins de 136 000 années, le râle de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.