Somalie: Une frappe américaine fait treize morts dans les rangs de l'EI

Le commandement militaire américain pour l'Afrique (Africom) annonce avoir tué treize membres présumés du groupe Etat islamique (EI) dans le pays, dans une frappe aérienne.

La frappe a eu lieu le 8 mai, dans le nord de la Somalie. " Le commandement américain pour l'Afrique a mené une frappe aérienne ciblant un camp de l'Etat islamique en Somalie dans les monts Golis, le 8 mai 2019 (...) A ce stade, il est établi que cette frappe aérienne du 8 mai a tué treize terroristes", précise l'Africom.

Les shebab constituent le principal groupe islamiste radical en Somalie. Ils ont proclamé leur allégeance à Al-Qaïda. Mais un petit nombre d'entre eux - environ deux cents - a ensuite fait défection au profit de l'EI. Ces derniers sont basés dans la région semi-autonome du Puntland et leur leader est Abdulqadir Mumin, placé en août 2016 sur la liste des terroristes internationaux par le département d'Etat américain.

Le groupe a déjà été la cible de frappes aériennes américaines, notamment en fin 2017. Et fin 2018, l'Africom évaluait le nombre de combattants de l'EI en Somalie à entre soixante-qunze et deux cent cinquante contre trois mille à sept mille pour les shebab.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.