Afrique de l'Ouest: Modernisation de l'agriculture - SOS Sahel s'engage aux cotés des pays du sahel

«Cette audience avait pour objet la préparation du sommet du G7 qui se tiendra à Biarritz (ville située dans le sud- ouest de la France) la fin du moi d'aout. Nous avons renouvelé l'engagement de SOS Sahel auprès des Etats sahéliens et notre soutien au développement de l'agriculture familiale et en particulier la modernisation de l'agriculture au sahel. Nous nous sommes entretenus au titre de la présidence du G5 Sahel avec le président du Faso.

Il s'agissait de voir au delà du volet sécuritaire dans la région sahélienne comment nous pouvons intervenir pour restaurer le développement agricole sur le long terme » a expliqué Rémi Hémeryck, délégué général de SOS Sahel International France.

Toujours selon lui, l'un des objectifs du sommet prochain du G7 est de « renforcer les liens » avec l'Afrique, de nouer un partenariat « d'égal à égal », en travaillant tout au long de l'année avec des pays qui jouent un rôle moteur sur le continent. L'autre objectif est de mobiliser les pays du G7 mais aussi « les puissants partenaires » pour lutter contre « l'inégalité » de destin et celle liée à la dégradation de l'environnement.

SOS Sahel est une ONG internationale africaine fondée au Sénégal en 1976. Avec plus de 40 ans d'expérience, SOS Sahel œuvre dans 11 pays de la bande sahélienne, du Sénégal à Djibouti. Ses actions visent à établir des « systèmes agraires performants », adaptés aux contextes locaux et aux changements climatiques.

« SOS Sahel propose une initiative verte qui a pour vocation de restaurer 350 000 hectares de terre sur 6 pays à savoir les 5 pays membres du G5 Sahel (Mauritanie, le Mali, le Burkina, le Niger et le Tchad) et du Sénégal.

Il propose aussi la mise en valeur de 10 mille hectares irrigués. Ce programme a aussi pour vocation de créer l'implication de la production agricole et des producteurs dans des filières de production et d'approvisionnement » a déclaré le délégué général de SOS Sahel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.