Afrique: L'Angola et le Nigeria misent sur le renforcement de la coopération

Luanda — Les ministres des Affaires étrangères d'Angola et du Nigéria ont exprimé jeudi, à Abuja, le besoin des deux pays d'approfondir la coopération politique, socio-économique et culturelle en vue de renforcer les liens existants.

Dans un communiqué publié à l'issue d'une visite de deux jours du ministre angolais des Relations extérieures, Manuel Augusto, au Nigeria, les deux pays ont réaffirmé l'importance des consultations diplomatiques permanentes au sein du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine.

Les deux pays sont convenus que la 5ème session de la Commission mixte Nigéria-Angola se tiendrait plus tard cette année à Luanda, à une date à convenir.

Le ministre Manuel Augusto s'est rendu au Nigéria à l'invitation de son homologue Geoffrey Onyeama.

Les deux interlocuteurs ont analysé, entre autres, les questions relatives à l'agenda continental et international et aux sous-régions dans lesquelles elles l'Angola et le Nigéria sont insérés.

Les relations politico-diplomatiques entre l'Angola et le Nigeria remontent à 1975.

Les deux pays sont membres du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (CPS-UA), de la Commission du golfe de Guinée (CGG) et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.