Cote d'Ivoire: Inauguration de l'usine de lixiviation en cubes de la mine d'or d'Ity

Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly procédant à l'inauguration de l'usine de lixiviation en cubes d'Ity.

Le village d'Ity, dans le département de Zouan-Hounien dans la région du Tonkpi, a abrité le jeudi 9 mai 2019, la cérémonie d'inauguration de la nouvelle usine de lixiviation en cubes (Cil) de la Société des mines d'Ity (Smi). C'était sous la présidence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Il était accompagné par le ministre des Mines et de la Géologie, Jean Claude Kouassi, des ministres Albert Mabri Toikeusse et Konaté Sidiki et du président directeur général du groupe Endaevoure Mining, Sébastien De Montessus.

Dans son message, le Premier ministre a relevé l'importance que le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, accorde à la mine d'or d'Ity à travers sa nouvelle usine de lixiviation en cubes (Cil), dotée de la dernière pointe des technologies d'extraction des minerais qui est le fruit d'un investissement de 300 milliards de F Cfa du groupe Endaevoure Mining. « Notre présence a permis de voir, de toucher du doigt et apprécier ce qui a été fait et ce qui reste à faire au niveau des engagements pris par le groupe Endeavoure Mining, le 24 janvier 2014 », a déclaré le chef du gouvernement. Il a félicité le groupe pour le respect de la parole donnée en préservant 99% des emplois.

« Notre secteur minier se présente progressivement comme un pilier de notre économie », a-t-il soutenu en mettant en exergue les efforts du gouvernement pour développer son secteur minier et les avantages obtenus dans ledit secteur. « En fin 2018, le secteur minier ivoirien a enregistré 178 permis de recherche minière et 16 permis d'exploitation minière industrielle. La production industrielle d'or est passée en fin 2018 à 25 tonnes contre seulement 7 tonnes en 2009 », a révélé Amadou Gon Coulibaly.

Le chef du gouvernement a aussi exprimé sa satisfaction pour l'engagement du groupe Endeavoure Mining à protéger l'environnement et respecter les principes de gestion des produits nuisibles et de relocalisation des habitants du village de Daapleu.

Amadou Gon Coulibaly a précisé que le nombre d'emplois directs créés dans le secteur minier s'élève à 13 327 en 2018 contre 10 524 en 2017. Quant aux recettes fiscales générées, il a fait savoir qu'elles sont passées de 56 milliards F Cfa en 2017 à 66 milliards F Cfa en 2018 soit une hausse de 16%.

Évoquant les différentes crises qui ont secoué ce département ces derniers mois, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a exhorté les populations à toujours se référer aux autorités administratives pour éviter des conflits. Il a annoncé l'ouverture d'un commissariat à Zouan-Hounien pour lutter contre le banditisme. Avant d'inviter les opérateurs économiques nationaux et internationaux à investir en Côte d'Ivoire pour participer au développement socio-économique du pays.

Relever la croissance en matière de la production

Avant lui, le ministre des Mines et de la Géologie, Jean Claude Kouassi, a indiqué que l'ouverture de cette usine de lixiviation en cubes va permettre de booster l'économie nationale et créer plus d'emplois mais prolonge à plus de 40 ans la vie de la société des mines d'Ity (Smi) avec une réserve d'or estimée à 94,5 tonnes. Il a expliqué l'ambition de cette nouvelle usine qui entend relever la croissance de notre pays en matière de production d'or. « La réussite de la Smi est due au succès de notre secteur minier mais surtout à l'audace du groupe Endaevoure Mining, à l'exigence du travail bien fait », a dit le ministre.

Pour lui, l'objectif du gouvernement est de porter la contribution du secteur minier à 4% du Pib à l'horizon 2020. Aussi a-t-il rassuré les populations du soutien du gouvernement et du Président Alassane Ouattara. Pour lutter efficacement contre l'orpaillage clandestin, Jean Claude Kouassi a annoncé l'ouverture de chantiers écoles sur l'ensemble du territoire national car selon lui, la répression n'est pas la seule réponse au fléau d'orpaillage clandestin. « Nous avons décidé d'ouvrir avec le concours de la Sodemi, des chantiers écoles sur l'ensemble du territoire national. Ces chantiers écoles seront dédiés à la formation et à l'encadrement des artisans miniers. Refusez de céder vos terres aux orpailleurs clandestins qui en retour ne vous apportent que la criminalité, la drogue, la pollution et la misère », a-t-il conseillé.

Poursuivant, il a indiqué que les réformes indispensables du secteur minier ont été identifiées et connaissent un début de réalisation depuis 2018. Il s'agit, entre autres, de l'adoption de la politique du secteur minier conformément à la vision du gouvernement 2020-2025, de la réalisation d'infrastructures géologiques pour comprendre les phénomènes liés au sous-sol, la promotion de la recherche minière dans le respect de la réglementation minière et la transformation des matières premières produites. « Au-delà des infrastructures structurantes qui l'accompagnent, Ity est le pont jeté entre les populations frères Wê du Cavally et Dan du Tonkpi qui vivent ensemble dans le progrès et la paix », a conclu le ministre Jean Claude Kouassi.

10 000 emplois indirects et 1000 directs

Sébastien De Montessus, le Pdg du groupe Endaevoure Mining, a, pour sa part, indiqué qu'avec l'ouverture de lixiviation en cubes, la mine va continuer à produire jusqu'en 2034. Selon lui, le fonctionnement de la mine d'Ity permettra de créer 10 000 emplois indirects et 1000 emplois directs dont 200 appartiennent aux communautés avoisinant la mine mais pour le démarrage de l'usine et sa prise en main de la mine d'Ity 5% des employés sont des expatriés. « En plus des emplois créés, la production de la mine devrait générer pour l'État de Côte d'Ivoire plus 150 milliards de F Cfa en matière d'impôts et de taxes et 9 milliards de F Cfa au titre des fonds de développement communautaires d'Ity et Daapleu », a annoncé le Pdg. Avant d'ajouter que le coût de la construction de cette usine de lixiviation en cubes et de ses infrastructures associées a atteint 300 milliards F Cfa. Aussi a-t-il révélé que la concrétisation de ce projet ne s'est pas faite sans difficultés. Difficultés liées à la chute du cours de l'or en 2014-2015.

S'adressant aux communautés locales, il a souhaité une communication franche et sans détours afin que le complexe d'Ity et sa nouvelle usine contribuent durablement au bien-être de tous. Pour conclure, il a expliqué que l'usine de lixiviation en cubes permet de récupérer de l'or plus efficacement, ce qui permet de donner une seconde vie au complexe minier d'Ity.

Le ministre Albert Mabri Toikeusse, par ailleurs président du Conseil régional du Tonkpi, a exprimé toute sa satisfaction. Il a salué le travail de plus d'une décennie d'hommes et de femmes soucieux du développement du secteur minier dans le Tonkpi. Il a remercié le Chef de l'État et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et félicité le groupe Endaevoure Mining.

Rappelons que le groupe a aussi créé Ecodev, une société ivoirienne qui investit dans les Pme africaines visant à faire émerger des champions nationaux. Ecodev a étudié ces derniers mois des opportunités d'investissements dans les filières agro-industrielles autour d'Ity.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.