Cote d'Ivoire: Gestion du BURIDA - Des artistes annonce des Sit-in pacifique à partit du mardi 14 mai prochain

communiqué de presse

En date du 3 mai 2019, le Président du Conseil d'Administration a reçu un courrier du Collectif d'Artistes pour le Changement au Burida (CACB) représentant les membres de l'Assemblée Générale du BURIDA (Koné Ibrahima Kalilou dit Fadal Dey, Singoh Suzanne, N'Doumi K. Raymond dit Djabo Steck, Gnagbo Gakou Yobo Paul dit Paul Madys, Lavray Lagah, Kouassi Alex dit Alex Quassy, Cissé Hamidou dit Hamed Farras).

Ce courrier a été adressé au Préfet d'Abidjan avec ampliation à Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre de la Culture et de la Francophonie, Madame la Grande Chancelière, Monsieur le Ministre de l'Intérieur, Monsieur le Préfet de Police d'Abidjan. Par ce courrier le CACB, le Syndicat des Artistes Musiciens de Côte d'Ivoire (SAMCI), le Syndicat National des Artistes Interprètes et Intermittants du Spectacle de Côte d'Ivoire (SYNARIS-CI) sollicitent l'autorisation d'organiser un sit-in pacifique illimité de 06h00 du matin à 23h45 à partir du 14 mai 2019 à la fois:

- devant le siège du Burida,

- devant le Ministère de la Culture et de la Francophonie,

- et devant les locaux de la Grande Chancellerie à Cocody.

Le CACB indique dans son courrier que ses meetings éclatés se tiendront aux dates indiquées « jusqu'à ce que satisfaction soit trouvée à sa revendication de révocation de la Directrice Générale du Burida pour fautes lourdes dûment constatées » d'après lui. Le CACB énumère ensuite l'ensemble de ses griefs à l'encontre de la Directrice Générale.

Le Conseil d'Administration tient à faire remarquer que dans l'énumération d'un grand nombre de ses griefs, le CACB laisse entendre et croire que ses revendications émanent du Conseil d'Administration. Il n'en est rien. Le Conseil d'Administration ne se reconnaît aucunement dans ces revendications et demandent au CACB de cesser de l'associer aux dites revendications.

Par ailleurs, le Conseil d'Administration tient à faire remarquer que le CACB, lui-même a saisi l'Inspection Générale d'Etat (IGE). Cette saisine a résulté en un audit commandité par l'IGE et dont les résultats devraient être connus incessamment. Le Conseil d'Administration tient à indiquer qu'il importe d'attendre les résultats de cet Audit qui éclaireront tout le monde sur la matérialité des fautes dont le CACB accuse la Directrice Générale.

Le Conseil d'Administration demande au CACB et autres Syndicats de raison garder et de cesser ces activités de nature à troubler non seulement la sérénité des sociétaires du Burida et du Burida lui-même, mais aussi éventuellement l'ordre public.

Lecture faite ce jour du 10 mai 2019 par YAO Sery Sylvain,

le Président du Conseil d'Administration

Fait à Abidjan, ce 10 mai 2019

Pour lé Conseil d'Administration

YAO SERY SYLVAIN, Président du Conseil d'Administration

SIGNATURES

YAO Sery Timothé, BETCHECKE Christiane, HASSANE Lacina, ALAO Timothé, GNEKPIE Akissi Yolande Bogui, ABISSA Hervé, WERE WERE Liking GNEPO, KOUYA Gnepa, ASSEMIAN Annick, NIAMKEY Kodjo Paul

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.