Afrique du Sud: L'ANC conserve de peu la province du Gauteng

Président Cyril Ramaphosa

Vainqueur des élections en Afrique du Sud, l'ANC, le parti majoritaire, l'emporte avec 57,5% des suffrages, son plus mauvais score depuis 25 ans. Les Sud-Africains votaient pour leurs représentants au Parlement mais aussi pour élire leurs conseillers dans les 9 provinces du pays.

Une seule province échappe à l'ANC, celle du Cap Occidental, bastion de l'Alliance démocratique, mais l'ANC est passé tout près de perdre la province du Gauteng où se trouve Johannesburg, cœur économique du pays.

Le Gauteng aura été de loin la province la plus disputée de ce scrutin. Jusqu'aux dernières minutes du dépouillement samedi, l'ANC y était en ballottage défavorable.

Son score tutoyait les 50% pour finalement juste les dépasser avant la proclamation des résultats. Une majorité arrachée par la plus courte des marges qui permet au parti de Cyril Ramaphosa de toujours diriger cette région.

L'ANC, en perte de vitesse depuis la fin des années Zuma, avait déjà subi deux déconvenues de taille dans la province.

Les municipalités de Johannesburg et de Pretoria étaient passées sous les couleurs de l'opposition en 2016.

Avec 50,19% des suffrages dans la province, l'ANC n'aura pas le droit à l'erreur. Les moindres divisions au sein du parti ou des absences lors des votes importants pourraient lui être fatales.

Car si le Gauteng est la plus petite province sud-africaine, elle est la plus stratégique. La plus peuplée tout d'abord, mais aussi la plus riche.

Elle génère un tiers de l'économie sud-africaine. Et à elle seule, la province du Gauteng représente la septième puissance du continent, juste derrière le Maroc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.