Burkina Faso: Palais de Kosyam - Roch Marc Kaboré reçoit les ex otages libérés dans la nuit du 9 au 10 mai 2019

A Kosyam dans la matinée de ce samedi, les deux Français et la Sud-Coréenne, accompagnés par l'ambassadeur de France au Burkina et des membres de la délégation venue de Paris pour les reconduire en France, ont reçu la compassion du peuple burkinabè via le président Roch Marc Christian Kaboré.

«Toutes nos pensées vont aux familles des soldats et aux soldats qui ont perdu la vie pour nous libérer de cet enfer.

Nos condoléances aux familles des soldats tombés sous les balles assassines, parce que nos pensées sont ambivalentes par rapport à tout ce qui nous arrive. Une pensée aussi à notre chauffeur guide béninois qui a perdu la vie au tout début de notre enlèvement.

Nous remercions les autorités françaises et Burkinabè d'avoir participé à notre libération et à ce que nous soyons loin de tout cet enfer que nous avons vécu.

Merci», tels sont les propos de l'ex-otage Laurent Lassimouillas à la sortie d'audience avec le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.

Le chef de la diplomatie burkinabè Alpha Barry a exprimé sa solidarité avec le peuple français et a relevé l'importance de la coopération militaire entre les deux pays.

Les autorités burkinabè ont par ailleurs précisé que quinze militaires burkinabè, membres des forces spéciales, ont participé à l'opération qui a permis la libération des otages, en plus du soutien dans le cadre des renseignements, de l'armée américaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.