12 Mai 2019

Cote d'Ivoire: Assinie/Assouindé - Une tonne de drogue saisie dans un véhicule de la police

Grosse prise des douanes ivoiriennes dans le Sud-Comoé. Les hommes du général Alphonse Da Pierre en poste à la brigade de Maféré ont saisi, dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 mai 2019, une importante quantité de drogue. Il s'agit précisément 1,127 tonne de cannabis, équivalant aux 1252 plaquettes de drogue saisies.

Cette importante quantité de drogue a été saisie dans un pickup appartenant à la police nationale et conduit par l'adjudant Traoré Bamory. La valeur marchande des plaquettes saisies est estimée à 90 millions de francs CFA.

Cette opération, menée par la sousdirection des opérations de surveillance et des interventions (SDOSI) du Colonel Signo Kouamé Dongui, a été dirigée par le lieutenant Tehua Kossia Chantal, chef de brigade du bureau des douanes de Maféré, meilleur agent de brigade et des services douaniers 2018.

L'opération a été initiée à la suite d'une information anonyme. La douane monte une embuscade entre Assouindé et Samo. Aux environs de deux heures du matin, un véhicule correspondant au signalement donné parrive.

Les douaniers demandent au véhicule de s'arrêter. Le chauffeur refuse d'obtempérer. Ils le prennent en chasse jusqu'à Grand-Bassam en faisant des tirs de sommation en vain. Ils appellent la hiérarchie qui envoie du renfort pour barrer la route entre Grand-Bassam et Abidjan.

À la vue de ce barrage le chauffeur rebrousse chemin. L'un des véhicules de renfort le prend en chasse et l'immobilise entre Grand-Bassam et Bonoua.

Après contrôle, les douaniers découvrent à l'intérieur du véhicule les produits incriminés et l'envoient à la direction régionale des douanes d'Aboisso pour entamer la procédure administrative de la saisie.

Les documents sanctionnant la procédure de saisie ont été remis au préfet de région du Sud Comoé qui a remercié les douanes et l'ensemble des forces de défense et de sécurité pour leur parfaite collaboration. « Je voudrais demander aux populations de collaborer avec les douaniers dès qu'ils voient des trafiquants.

N'ayez pas peur, les douaniers sont tenus par le secret professionnel qui garantit l'anonymat des sources d'informations. Tout cela participe à la bonne santé de notre économie », a conseillé le préfet Boni Koffi Ernest aux populations.

Le colonel Alphonse Nahounou, inspecteur principal des douanes, représentant le directeur général, a salué la perspicacité de ses agents.

Il a indiqué que les douanes seront toujours aux trousses des malfrats pour contrecarrer tout ce qui peut tirer l'économie du pays vers le bas. Pour le colonel Signo KouaméDongui, la moisson a été bonne. Car c'est la première fois qu'une prise de cette ampleur a été effectuée.

Cote d'Ivoire

Les évêques de Côte d'Ivoire lancent un appel à la paix

À mesure qu'approche la présidentielle de 2020, les discours politiques se durcissent et font grandir… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.