Burkina Faso: Hugues Richard Sama de l'Observateur Paalga «Super galian» 2019

Pour cette année, 23 candidatures ont été enregistrées dans la catégorie langues nationales, 9 dans la catégorie presse en ligne, 79 dans la catégorie radiodiffusion sonore et télévisuelle en langue française et 58 candidatures en presse écrite en langue française .

Ce qui donne au total 168 candidatures soit 366 œuvres pour 34 prix Galian et un « super Galian » . En sus de ce palmarès, une dizaine de prix spéciaux ont été décernés.

Selon la présidente d'honneur Joséphine Besse\Sanogho, le plus important, ce n'est pas de gagner mais de participer parce que : « chacun des candidats à donner le meilleur de lui-même ».

Les prix décernés aux lauréats à cette nuit des Galian étaient composés de trophées, de chèques d'un million ainsi que de divers lots octroyés par les partenaires de Galian.

Hugues Richard Sama, en plus d'avoir reçu le prix du meilleur reportage dans la catégorie presse écrite langue française avec ses œuvres : « Maladies mentales dans la région du Nord : sacerdoce fou des vagabonds de la charité » et « Échangeur du Nord : pour aller à Larlé on monte ou on descend », est par ailleurs le lauréat du « super Galian ».

Il a reçu une villa, une moto, 3 millions de FCFA du président du Faso, un billet d'avion en plus d'autres lots.

« Je n'ai que trois années d'expérience donc c'est une grande fierté pour moi. Nous sommes en Afrique et dans tous les domaines et même au niveau professionnel, on apprend toujours aux jeunes à être patient.

Donc me trouver au devant de la scène c'est quelque chose d'assez déconcertant. En cette soirée, j'aimerai avoir une pensée à l'endroit de toutes ces personnes qui d'une manière ou une autre ont contribué aux résultats de ce soir.

Comme vous le savez, beaucoup de journalistes sont assez jeunes, ils ont la trentaine et peut être qu'ils n'ont pas l'expérience de leurs ainés mais nul doute qu'ils sont pétris de talents .

Ce prix à mon avis viens consacrer le travail qui est abattu par les jeunes journalistes au niveau de toutes les rédactions. J'invite donc les autres à avoir plus de considérations envers ces jeunes journalistes » a laissé entendre le super galian 2019.

Plusieurs prix officiels ont été décernés aux journalistes « les plus méritants » 'et 17 prix spéciaux ont été attribués par des institutions et ministères.

Aussi, le comité d'organisation de cette 22e nuit des Galian a décerné des Galian d'honneur à d'anciens hommes de médias. Des bourses de perfectionnement aux lauréats des prix officiels en langues nationales ont été offertes par le président de l'Assemblée Nationale.

Il faut aussi rappeler que pour cette édition, Air Burkina a offert aux meilleurs talents féminin et masculin, deux billets d'avion dont les destinations sont laissées au choix des bénéficiaires.

Autre fait majeur, dans la catégorie presse en ligne, le jury a estimé qu'aucune œuvre ne méritait d'être primée.

Selon les explications de Mafarma Sanogo, porte parole du jury, de façon générale, cette année il y a eu beaucoup de « manquements dans les productions dont la confusion du genre, une faible culture générale ». Du coté de la catégorie télévision, la RTB a raflé tous les prix.

Le rendez vous pour la 23e édition de la nuit des Galian est prévu pour le vendredi 8 mai 2020.

« Les prix Galian », organisés chaque année depuis 1997 par le ministère en charge de la communication, vise à « renforcer le professionnalisme » dans les médias.

Depuis deux ans, il a été imposé que tout candidat dépose obligatoirement deux productions journalistiques au lieu d'une seule.

Toute chose qui permet de « mettre en exergue la constance de la production des candidats » selon le ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.