Kenya: OCP Kenya - Le bureau du procureur retire ses accusations

communiqué de presse

Le Procureur du Kenya a annoncé aujourd’hui que les charges retenues contre OCP Kenya et ses administrateurs depuis le 22 juin 2018 sont retirées, dans le cadre d’une procédure visant à lever les allégations infondées dirigées à leur encontre.

De même il a ordonné la libération immédiate et inconditionnelle de la cargaison des engrais mise en cause dans le cadre de cette procédure.Le Groupe OCP salue la décision de la justice kenyane qui a reconnu après l’examen rigoureux des arguments et évidences présentés par OCP, incluant des tests de laboratoires internationaux, de la parfaite conformité des engrais mis en cause démontrant ainsi qu’OCP Kenya et ses administrateurs ont toujours observé consciencieusement le respect des standards de qualité de la réglementation kenyane.

Rappelons aussi que ces engrais, adaptés aux spécificités des sols et des cultures, ont été développés en partenariat avec des laboratoires et instituts de recherche locaux au profit des agriculteurs kenyans.Cette décision rendant justice, traduit l’exigence et la rigueur du Groupe OCP en matière de qualité répondant aux réglementations nationales et internationales, ainsi que de son engagement permanent en faveur d’une fertilisation raisonnée pour le développement d'une agriculture durable et responsable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.