Soudan: CMT - Pas de force pour briser le sit-in

Khartoum — Le Conseil militaire de transition (CMT) a réitéré dimanche dans un communiqué de presse sa décision de ne pas briser le sit-in devant le Commandement général des forces armées, en insistant sur la résolution des pratiques négatives en dehors de la zone de sit-in.

Circulation de la presse

Un certain nombre de médias traditionnel et moderne répètent qu'il ya des tentatives pour briser de force le sit-in de par les forces armées et d'autres forces régulières. Nous devons assurer à tous les citoyens et au sit-in en particulier que cette parole est totalement dénuée de fondement et le CMT a répété à plusieurs reprises qu'il ne brisait pas le sit-in de force, mais ce qui se déroule en d'hors de la zone de sit-in est une autre chose qui nécessite la fermeté.

Lorsque des groupes ont verrouillé une grande partie de l'avenue du Nil et d'autres routes, c'est totalement inacceptable et constitue une sorte de chaos et de harcèlement, ce qui obligera les autorités compétentes à normaliser la vie des citoyens et à préserver leur sécurité et leur sureté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.