13 Mai 2019

Congo-Brazzaville: Coopération - La BAD va octroyer deux milliards de dollars pour soutenir le PND

L'annonce a été faite par le président de l'institution financière panafricaine, Akinwumi Adesina, au cours d'une conférence de presse qu'il a animée le 12 mai à Oyo, dans le département de la Cuvette.

Le soutien de la Banque africaine de développement (BAD) au Plan national de développement (PND) 2018-2022 est consécutif, a déclaré Akinwumi Adesina, à l'effort que le Congo est en train de déployer dans le cadre du développement des infrastructures de base qui occupent une place de choix dans ce plan gouvernemental.

Par ailleurs, il a exprimé le soutien de son institution à la signature de l'accord entre le Fonds monétaire international (FMI) et le Congo concourant ainsi, a-t-il expliqué, au rééchelonnement de la dette congolaise qui était devenue un fardeau pour le pays. Il a indiqué, en outre, que l'institution financière africaine va accompagner les efforts du Congo dans ce sens à travers le financement de divers projets.

La BAD se propose aussi d'apporter un appui budgétaire au Congo pour permettre de stabiliser sa fiscalité budgétaire. « Sous réserve de la décision du conseil d'administration de la BAD, dès que le Congo va conclure son programme définitivement avec le FMI, notre institution bancaire va apporter un appui budgétaire au pays qui va s'élever à deux cent quatre-vingts millions de dollars », a précisé le président de la BAD.

Le conférencier a annoncé la volonté de la banque d'appuyer les efforts du Congo dans le cadre de la diversification de son économie et de la stabilité macro économique. La BAD va soutenir le secteur privé national à hauteur de près de deux cent soixante-dix-huit millions de dollars. Ce secteur, a renchéri Akinwumi Adesina, est pourvoyeur d'emplois.

Le président de la BAD a noté les potentialités agropastorales du Congo, affirmant que le pays ne devrait pas importer des produits alimentaires. C'est ainsi que son institution a prévu quatre-vingt-trois millions de dollars pour financer les zones agroindustrielles.

Akinwumi Adesina annonce pour août 2020 le démarrage effectif des travaux du pont route-rail entre Brazzaville-Kinshasa. Son institution, en partenariat avec Africa 50, va apporter un financement de cinq cent cinquante millions de dollars.

En ce qui concerne les infrastructures routières, Akinwnumi Adesina a précisé que la BAD va affecter cent trente-cinq millions de dollars pour la route Ouesso-Bangui-N'Djamena ainsi que pour l'amélioration des voies navigables sur le fleuve Congo. Un autre financement de trois cent quarante millions de dollars sera attribué au projet des routes Mila Mila-Mbinda frontière du Gabon et Ouesso-Pokola, a-t-il poursuivi.

Le président de la BAD a signifié que son institution entend également appuyer les projets d'accès à l'eau potable et d'assainissement des villes de Brazzaville et Pointe-Noire, sans communiquer le montant de ce financement. Rappelons que la BAD a été créée en 1972.

Congo-Brazzaville

Littérature - Rencontre autour de la publication du livre "Sony Labou Tansi"

Comme il y a trois ans en 2016, au Salon de lecture Jacques-Kerchache, le musée du quai Branly - Jacques Chirac… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.