Guinée: Fria - Des femmes en colère exigent le départ du préfet

Les manifestations se multiplient en Guinée. Des sources locales nous apprennent que les femmes de la commune urbaine de Fria sont dans la rue ce lundi 13 mai 2019 pour exiger le départ de Gnalen Condé préfet de la localité.

Interrogée dans GG de la radio Espace, Madame Fatoumata Binta, une des porte-paroles des manifestantes a dit que la manifestation a débuté très tôt le matin.

Elle dénonce entre autres, un enrôlement frauduleux à l'Usine Friguia, dans l'administration locale et le détournement de fonds alloués aux femmes.

«Nous dénonçons des enrôlements sélectifs à l'Usine et dans l'administration locale. Nous réclamons notre frigo mais aussi un milliard de francs guinéens qu'on avait envoyés aux femmes de Fria. Nos maris et nos enfants ont leurs diplômes mais ce sont des personnes étrangères à notre localité qui travaillent à l'usine.

C'est inadmissible. C'est nous les femmes qui vendons de la glace et autres articles pour soutenir nos familles. Maintenant, nous demandons le départ pur et simple de Madame le préfet.

Elle a dit que le ministre de l'administration du territoire et de la décentralisation Bouréma Condé est son frère.

Selon elle, tant que ce dernier est là-bas, elle sera préfet de Fria. Nous continuerons les manifestations. Nous verrons si c'est son frère qui dirige ou c'est Alpha Condé», a-t-elle entamé.

Et de poursuivre: «Lorsque nous sommes arrivées ce matin devant son bureau, elle est sortie danser avec nous mais dès qu'elle a compris pourquoi nous sommes là, elle est repartie dans son bureau. Quelques temps après, on l'a fait sortir coucher dans une voiture».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.