Congo-Kinshasa: UDPS - Les « frères ennemis » autour de Félix Tshisekedi

Ainsi que tout le monde le sait, le sang a coulé la semaine dernière à Limete, au niveau de la permanence de l'UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) comme à la résidence de feu Etienne Tshisekedi. En plus, des biens ont été soit pillés, soit détruit.

Au centre de cette escalade de violence, il y avait des partisans de deux camps antagonistes qui se disputent, depuis un temps, la présidence du parti, que Félix Antoine Tshisekedi, tombé dans un cas d'incompatibilité au lendemain de son investiture comme Chef de l'Etat, avait officiellement confiée, à titre intérimaire, à Jean-Marc Kabund, alors Secrétaire général en fonctions, depuis le mois de janvier 2019.

Du fait de son élection comme député national d'abord et 1er vice-président du Bureau de l'Assemblée nationale ensuite, d'aucuns estiment qu'il est frappé lui aussi par l'incompatibilité de fonctions et qu'il devrait quitter la présidence intérimaire du parti, au profit d'une structure interne appelée « Convention Démocratique du Parti », dont les deux ténors sont Wakwenda et Shabani, ancien Secrétaire général.

Compte tenu des divergences persistantes entre les deux parties au sujet de l'interprétation des Statuts, Félix Antoine Tshisekedi, a résolu de s'assumer comme « Autorité morale ». C'est en cette qualité qu'il a réuni autour de lui, le week-end, Jean-Marc Kabund, Augustin Kabuya, Wakwenda et Shabani en vue de trouver une voie de sortie à la crise.

On croit savoir que sa mission de bons offices a été bien accueillie par les quatre « frères ennemis », qui non seulement y ont répondu spontanément mais ont pris une photo de famille en signe de réconciliation. Les observateurs ont décelé dans l'attitude des uns et des autres des indices de décrispation de la crise.

Félix Tshisekedi, qui a une grande capacité d'écoute, doit avoir enregistré les arguments des uns et des autres avant de les convier à fumer le calumet de la paix. Il est permis de croire qu'à bref délai, les choses vont rentrer dans l'ordre et que le spectacle désolant offert la semaine dernière au public va appartenir au passé. On s'attend à ce que d'ici quelques jours, les modalités de fonctionnement de l'UDPS pendant son indisponibilité temporaire soient clairement définies ou redéfinies, conformément aux Statuts.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.