10 Mai 2019

Libye: Des jeux d'intérêts aux dépens des plus vulnérables

L'organisation MSF plaide pour un retour rapide au calme en Libye. Plus de trois mille migrants et réfugiés seraient pris au piège des combats. Mais l'ONU risque de manquer d'influence dans une crise qui s'aggrave.

Une réunion très stratégique pour la Libye s'est tenue ce vendredi (10.05.) à New York. Réunion à huis clos des membres du Conseil de sécurité de l'ONU. Les violents combats pour le contrôle du pouvoir à Tripoli ont fait plus de 400 morts et au moins 60.000 déplacés en un mois à peine. L'organisation Médecins sans frontières s'alarme du sort des personnes vulnérables, à savoir les populations civiles et les milliers de migrants.

C'est dans ce contexte que les puissances mondiales se sont réunies. Mais leurs divergences suscitent la crainte que l'ONU manque d'influence sur les protagonistes libyens.

Pour Hassiba Hadj Sahraoui, conseillère aux affaires humanitaires au sein de MSF, les combats se rapprochent du centre de Tripoli où les populations sont menacées.

Libye

Crise Libyenne - al-Sarraj préconise des élections avant la fin de l'année

Le chef du gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye, reconnu par les Nations unies, a fait part dimanche d'une… Plus »

Copyright © 2019 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.