Guinée: Condamnés à Kindia, 7 jeunes opposants libérés par la Cour d'appel de Conakry

Les sept jeunes opposants au 3e mandat arrêtés à Kindia viennent d'être libérés par la justice

Le procès en appel des sept opposants à un troisième mandat pour Alpha Condé condamnés il y a quelques jours à trois mois de prison ferme et au payement de 500 mille francs guinéens d'amende a eu lieu ce lundi 13 mai 2019 à la Cour d'Appel de Conakry.

Après quelques heures de débats, le juge a ordonné la libération des 7 membres du front national pour la défense de la Constitution guinéenne pour délits non constitués. Le juge exige la restitution des t-shirts sur lesquels étaient écrits "Non à un troisième mandat" aux 7 opposants.

Ces sept opposants avaient été arrêtés et conduits en prison en marge de la réception du président Alpha Condé dans la cité des agrumes. Leur condamnation le 7 mai dernier avait suscité de vives indignations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.