13 Mai 2019

Angola: Il y a assez d'argent pour lutter contre la sécheresse - Ministre des Finances

Ondjiva — Le ministre des Finances, Archer Mangueira, a assuré lundi dans la province de Cunene qu'il y avait suffisamment d'argent pour réaliser le plan d'urgence visant à atténuer les effets de la sécheresse sur région.

Au cours d'une visite, Archer Mangueira a déclaré que sur les 3,9 milliards de Kwanza mis à disposition jusqu'à présent, il 'n'a été dépensé que 40% de la valeur totale.

En conséquence, il a souligné que 60% de la valeur globale des actions d'urgence est actuellement disponible pour secourir la population touchée par la sécheresse, d'où il s'est déplacé à Cunene pour, avec le gouvernorat local rationaliser et stimuler l'utilisation des ressources existantes au profit des personnes touchées par la sécheresse.

Le ministre a souligné que les niveaux de mise en œuvre du plan d'urgence n'étaient pas souhaitables. C'est pourquoi une équipe du ministère des Finances et des techniciens locaux travaillent à Cunene afin que les fonds autorisés puissent être utilisés en fonction de ce qui est défini par la loi.

Le gouvernant a réitéré la nécessité d'une plus grande implication de toutes les personnes impliquées dans le processus afin que les actions planifiées soient réellement urgentes pour atténuer les effets du manque d'eau dont souffrent ces derniers mois la population et les animaux.

A son tour, le gouverneur de Cunene, Vigilio Tyova, a déclaré que les actions en cours visaient à accroître la capacité de réaction du processus de renforcement des capacités, de transport et de distribution de stockage d'eau aux populations des zones rurales, par le biais de camions citernes et de la mise en place de réservoirs.

Il a précisé que lors de cette première phase, il était prévu de réduire la distance estimée à 30 ou 20 km parcourue par la population pour acquérir de l'eau.

Par ailleurs, le secrétaire provincial du gouvernorat de Cunene, Domingos Wango, qui a présenté le personnel technique actuel, a dit avoir déjà acheté 10 camions-citernes de 20 000 litres et 25 réservoirs d'eau galvanisée à haute température d'une capacité de 10 000 litres. Chacun.

De même, six véhicules Kamazes ont été achetés, neuf camions récupérés et du matériel de forage des eaux souterraines.

Le ministre des Finances, qui déjà regagné Luanda, était à Cunene pendant quelques heures où il a rencontré les membres du comité de lutte contre la sécheresse et a visité les installations de l'hôpital municipal de Cuanhama.

La sécheresse à Cunene a déjà touché 857.443 personnes, sur un total de 171.488 familles et 907.572 têtes de bétail, d'octobre 2018 à ce jour. Au cours de cette période, 26.267 animaux sont morts, y compris des bovins, des chèvres et des porcs.

Angola

Procès CNC - Conseil des expéditeurs attend le code pour verser 77 millions USD

La nouvelle direction du Conseil national des chargeurs (CNC) attend l'attribution d'un code spécifique lui… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.