Congo-Kinshasa: Lutte contre Ebola - Médecins sans frontières invitée à présenter son projet d'approche opérationnelle

L'organisation non gouvernementale a été conviée par le ministère de la Santé à présenter son projet qui s'articule sur trois axes, au cours d'une réunion stratégique tenue le 9 mai à Kinshasa.

La première option du projet d'approche opérationnelle consiste à soigner les malades qui l'acceptent dans les centres de traitement d'Ebola, les seuls endroits de référence pour la prise en charge des patients confirmés et qui garantissent le meilleur taux de survie. La deuxième, quant à elle, concerne ceux qui ne souhaitent pas se rendre dans un centre de traitement d'Ebola, mais qui pourraient se rendre dans un centre de santé ou un hôpital local qui serait préparé à les accueillir. La dernière option concerne les soins à domicile au cas où le malade ne souhaiterait se rendre ni au centre de traitement ni au centre de santé, moyennant l'accompagnement du patient et de la famille avec une formation en réduction de la transmission avec équipement de protection individuelle 'light' et en traitement symptomatique avec une supervision (si possible).

Au cours de la réunion, il a également été demandé à Médecins sans frontières de tirer les leçons apprises à Beni et Mangina où l'approche décentralisée dans les centres hospitaliers avait été utilisée au début de la riposte, avant la construction des centres de traitement d'Ebola. Dans ces deux zones, cette approche avait conduit à un grand taux d'infections nosocomiales et une grande contamination du personnel soignant.

Un atelier sera organisé dans les prochaines semaines avec les acteurs de terrain afin d'évaluer la pertinence, la faisabilité et l'acceptabilité de cette approche. Des dialogues communautaires auront également lieu afin d'impliquer les communautés dans le choix des stratégies de riposte à utiliser.

De nombreuses questions, suggestions et préoccupations ont été soulevées par le ministère de la Santé et les partenaires techniques et financiers. Ces questions ont tourné notamment autour de la sécurité des équipes dans une approche décentralisée, le respect strict des mesures de prévention au niveau des centres de santé communautaires et à la maison ; la gestion par les familles des fluides biologiques contaminés en cas de traitement à domicile...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Ebola

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.