14 Mai 2019

Burkina Faso: 4 morts dans l'attaque d'une procession religieuse dans le Nord

Photo: © ©RFI/Jean-Luc Aplogan
Cérémonie d'inhumation du prêtre et de ses fidèles chrétiens tués après l 'attaque de l'église catholique de Dablo. (Photo d'illustration)

Selon le président de la Conférence épiscopale Burkina Faso-Niger, quatre catholiques sont morts ce lundi, toujours dans le Nord, au cours d'une procession religieuse. Des morts qui s'ajoutent aux victimes de l'attaque de l'église de Dablo qui ont été inhumées dimanche.

Monseigneur Paul Ouédraogo, le président de la Conférence épiscopale Burkina Faso-Niger, a évoqué cette nouvelle attaque à l'occasion d'une réunion des évêques d'Afrique de l'Ouest à Ouagadougou. Cette réunion était prévue de longue date, mais désormais elle se tient dans un contexte bien particulier.

L'ombre des différentes attaques terroristes contre l'église et contre le Burkina Faso a plané sur la cérémonie d'ouverture de cette troisième assemblée plénière des évêques d'Afrique de l'Ouest.

Le président de la Conférence épiscopale du Niger a dénoncé ces attaques dans un discours. Il a demandé d'ailleurs une minute de silence à la mémoire des victimes. Des attaques qui, selon lui, ont visé l'Église et ses symboles.

Alors, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, quant à lui, a demandé aux évêques d'Afrique de contribuer au maintien de la cohésion sociale car, dit-il, « ce qui menace le Burkina Faso, c'est un conflit interreligieux et intercommunautaire, et tel est l'objectif visé par les terroristes, un objectif qu'ils n'atteindront pas si tout le monde reste soudé et uni ».

Burkina Faso

L'amendement du code pénal doit être déclaré inconstitutionnel

Reporters sans frontières (RSF) appelle le Conseil constitutionnel du Burkina Faso à déclarer non… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.