Soudan: FDLC demande une enquête urgente sur les incidents de sit-in

Khartoum — Les Forces pour la liberté et le changement FDLC ont demandé la formation d'un comité chargé d'enquêter de toute urgence sur l'incident d'agression au sit-in devant le commandement général des forces armées.

Lors d'une conférence de presse mardi soir, l'ingénieur Khalid Omer Yousif figure majeure des FLC a tenu le Conseil militaire de transition (CMT) responsable des incidents et a exigé la divulgation du groupe qui avait commis l'agression et le retrait de cette force de la zone de sit-in.

En ce qui concerne les négociations en cours entre le CMT et les FLC, il a été déclaré que le CMT serait tenu pour responsable de placer le pays dans un état de confrontation directe et de polarisation si aucun accord n'était conclu entre les deux parties.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.