Congo-Kinshasa: Conférence-débat sur le Plan Marshall - Noël Tshiani parfume les étudiants sur la reconstruction de la RDC

Dans le cadre de la vulgarisation de son plan de développement et de reconstruction de la RD. Congo, Noël Tshiani Muadiamvita, l'un des candidats à la présidentielle de décembre dernier, s'est entretenu, mardi 14 mai, avec les étudiants de l'Université pédagogique nationale (UPN), plus particulièrement ceux de la Faculté des sciences économiques.

Au cours d'une conférence-débat organisée dans la salle K2 de cette institution éducative, cet expert de la Banque Mondiale a parfumé les étudiants sur les grands axes de son plan marshal caractérisé par le désenclavement du pays, l'amélioration des infrastructures, le développement de la jeunesse etc.

Cette démonstration majestueuse s'est déroulée en présence non seulement des étudiants, mais aussi des chefs de travaux, assistants et professeurs d'Université qui ont rehaussé de leur présence dans cette manifestation.

De prime abord, Noël Tshiani a fait un état des lieux de la situation actuelle de la RD. Congo. Il a, de ce fait, expliqué à l'audience que l'Etat de droit est pour lui l'effet d'accepter l'échec et de concéder la réussite. Ce qui est le contraire à ce que pensent certains politiques qui, malgré la passation civilisée du pouvoir qui a eu lieu à la tête du pays, continuent à contester les résultats publiés par la CENI et confirmés par la Cour constitutionnelle. A ce sujet, il a demandé qu'il faille tourner la page et travailler pour le développement du Congo. Pragmatique de son état, il a montré avec conviction que le Congo figure parmi les pays les plus corrompus au monde. Ce qui fait qu'il dispose d'un taux de chômage estimé à 85% et ceci explique la pauvreté qui règne au Congo. "Cette situation rend la croissance économique non-palpable du fait qu'elle n'en profite pas", précise-t-il. Le géniteur du plan Marshall a également évoqué la problématique de taux de change qui est réduit à zéro %.

Piste des solutions

Pour faire face à ces défis multiples qui remettent au rabais le développement du Congo-Kinshasa, Noël Tshiani a dévoilé son Plan Marshall axé sur 15 grands piliers pour le changement et le développement du Congo. Parmi ces piliers, l'on peut citer notamment, la promotion de la paix, la sécurité et de l'Etat de droit, la bonne gouvernance et l'utilisation des ressources publiques, investir dans les ressources humaines, la promotion de l'autosuffisance alimentaire, promouvoir l'émergence de la finance de la R.D.Congo, la promotion des entreprises publiques.

Cette conférence était une occasion pour M. Tshiani d'expliquer le plan marshal dans toute son intégrité sans écarter aucun détail. A l'en croire, le jargon « chance eloko Pamba » est une mentalité négative qui joue contre l'éducation congolaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.