Congo-Kinshasa: [Prime spécifique] EDD - Le torchon brûle !

Les grèves ne cessent de se signaler, conséquence de la grogne sociale, depuis l'avènement à la tête du pays de Félix Tshisekedi. Les agents du ministère de l'environnement et développement durable ont décrété une grève sèche, le vendredi 10 mai dernier, revendiquant la prime spécifique de fonction.

Lundi 13 mai dernier, au devant de la direction générale de ce ministère résonnaient les chants du désespoir entonnés par tous les travailleurs-victimes d'impaiement, dans le but de se faire entendre.

Décidés formellement d'interdire l'entrée à n'importe quelle autorité désireuse d'accéder aux installations du ministère, ces travailleurs ont verrouillé carrément toutes les issues permettant l'accès aux locaux, en guise d'expression de leurs mécontentements.

Il faut préciser que, déterminés à secouer le macadam pour obtenir dans la mesure du possible une suite favorable, les agents du ministère de l'environnement et développement durable ne sont pas prêt à arrêter cette grève dite sèche, et qui touche malheureusement la sensibilité de l'institution. "Le temps que prendra cette grève importe peu. Nous touchons, au départ un minime salaire, nous n'en faisons pas un problème ; il nous est quand même de plein droit de manier à cette prime qui, jusqu'à aujourd'hui, depuis cela 44 ans ne nous a jamais été octroyée. Le ministre du budget Pierre Kangudia bloque tous les issues de financement qui permettent aux travailleurs de lier les deux bouts du mois" a déclaré un agent.

« Depuis la dernière réunion tenue par le Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Vital Kamerhe, le 19 février à l'immeuble intelligent, au sujet des revendications similaires des agents du ministère de l'environnement et développement durable, où il avait promis une suite très favorable concernant les primes spécifiques de fonction, nous revoilà de retour à la case départ », s'est plaint un Ingénieur interrogé. "Nous voulons que le président de la République trouve une solution parce que nous souffrons amèrement. Nous voulons des conditions de paiement sans discriminations de ministère", susurrent-ils.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.