14 Mai 2019

Congo-Kinshasa: Groupes parlementaires - Henry Thomas Lokondo fait cavalier solitaire

L'imperturbable Henry Thomas Lokondo siégera en cavalier solitaire au sein de la chambre législative du Parlement congolais. Il l'a déclaré avec un cœur gros de regret au moment où les Députés Nationaux sont en plein répartition de groupes parlementaires.

La décision de ce digne fils du Grand Equateur ne peut plus surprendre l'opinion publique, dans la mesure où, personne n'ignore ce qui s'est passé, il y a si peu, autour du vote du Bureau définitif de la Chambre basse où sa candidature au poste de Président de l'Assemblée Nationale avait été rejetée.

Le Député Henry Thomas Lokondo a purement et simplement été écarté de la course au perchoir de l'Assemblée Nationale, par son regroupement politique, avec le quitus des autres élus nationaux appartenant à la coalition FCC-CACH.

Pour Thomas Lokondo, son exclusion en tant que candidat à la présidence de l'Assemblée Nationale ne peut aucunement s'expliquer, d'autant plus que la constitution ne lui interdisait pas de se présenter comme candidat indépendant. Pourtant, sa candidature déjà validée a été finalement rejetée à la veille du vote. Pour cause, le Président a.i de son ancien parti politique le PALU dont il est jusque là Vice-président, Luigi Gizenga avait adressé une lettre en contestation de sa candidature auprès du bureau-organisateur de ladite élection. Cette invalidation injuste, selon lui, fait reculer la démocratie congolaise qui, pourtant, est appelée à s'émanciper le plus rapidement possible.

A en croire certains cadres influents du FCC, c'est Jeanine Mabunda qui avait été officiellement désignée pour représenter leur plateforme politique, et ce choix devait être respecté par tous les membres de la coalition FCC-CACH. Face à cette cacophonie et cette décision arbitraire, comme le dit si bien le candidat malheureux à la présidence de l'Assemblée Nationale, Lokondo a déclaré au Président a.i du PALU, Luigi Gizenga, «j'attends une explication au sein du regroupement sur votre lettre adressée au bureau provisoire de l'Assemblée Nationale concernant ma candidature au poste du Président de l'Assemblée Nationale. Et puis, renchérit-il, «j'opte pour le statut de non-inscrit au sein de notre chambre législative».

Congo-Kinshasa

Premier compromis pour la formation du nouveau gouvernement

En République démocratique du Congo (RDC), des avancées sont signalées dans les discussions… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.