Cameroun: UBA et la commune de Douala II pour la bancarisation des recettes communales.

Le Directeur général de United Bank of Africa (UBA) et le maire de la commune de Douala II ont signé un partenariat qui les lie désormais aux recettes communales.

Il s'agit d'un projet muri par l'institution bancaire et la commune. Plusieurs rencontres en préparation ont eu lieu. L'objectif pour la banque de sécuriser les recettes communales en proie à toutes les tentatives de fraude et de détournements. Le partenariat de transfert de la fiscalité est donc le bienvenu pour les deux institutions. Des mécanismes pour le recouvrement des recettes de la commune.

Au cours de cette cérémonie solennelle, Me Denise Fampou, maire de la commune de Douala II l'a d'ailleurs signalé pour dénoncer « l'inadéquation entre le taux de recouvrement et les recettes générées par sa commune » preuve du recouvrement inefficace et le piratage des recettes communales.

Il était temps pour que les recettes de sa commune, de loin un vaste centre commercial, soient sécurisées. Désormais, le contribuable devra verser la recette à la banque. Aux milliers de contribuables de la commune disséminés dans 33 quartiers, le maire Fampou a donné des assurances « le simple fait de nous présenter un ticket UBA nous confortera que le commerçant est en règle »

A l'endroit de UBA, le maire de Douala II a exhorté la banque à accompagner le gouvernement dans son projet de gestion des commune en tant que « partenaire de choix pour sa promptitude, et son efficacité » Le projet qui donne déjà ses fruits devrait s'étendre aux autres communes du Cameroun. Toutes choses qui rejoignent le projet de bancarisation du Cameroun par une banque qui couvre 6 régions parmi les 10 que compte le Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.