Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020 - Tapé Mambo pose les conditions d'une élection apaisée

La plateforme de la société civile de Côte d'Ivoire pour les élections apaisées a tenu une rencontre de travail et d'échanges sur le thème : " La place et le rôle de la société civile ivoirienne dans la mise en place de la nouvelle CEI ", le mardi 14 mai 2019, à Abidjan-Plateau.

À cette occasion, le président de cette plateforme, Tapé Mambo Lucien est revenu sur la requête de l'arrêt de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples, demandant à la Côte d'Ivoire une Commission électorale indépendante (Cei) impartiale et indépendante.

Pour lui, au delà de la CEI, il faut également procéder à la refonte de tous les instruments des élections en Côte d'Ivoire, notamment le Conseil constitutionnel, et œuvrer à la neutralité des autorités préfectorales qui représentent le pouvoir exécutif sur le terrain. À l'en croire, cela va garantir des élections transparentes, gage de stabilité et de paix.

Une paix qu'il a jugée relative sur le territoire ivoirien, du fait des tensions qui alimentent actuellement la situation sociopolitique. Tapé Mambo Lucien a indiqué que celles-ci sont le fait de l'inexistence d'un accord politique entre les différents acteurs.

Estimant que la stabilité pour un pays n'a pas de prix, il a plaidé pour la création d' un cadre d'échanges et de dialogue permanent.

Selon lui, Alassane Ouattara étant le "père de la Nation" de par son statut de Président de la République, il doit être au dessus de la mêlée et transcender les querelles partisanes pour rencontrer tous les acteurs politiques, notamment Henri Konan Bédié et Guillaume Soro afin d'aboutir à un consensus.

Ce qui va baisser les tensions et dissiper l'angoisse nourrie par les Ivoiriens à l'approche des échéances électorales de 2020.

Tapé Mambo Lucien a précisé que la société civile a une mission d'arbitre et de régulateur de la société, en veillant à l'application effective de la constitution, pour le bien-être des populations..

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.