Soudan: Accord entre CMT et FDLC

Khartoum — Le Conseil militaire de transition (CMT) et les forces de la Déclaration de changement et de changement (FDLC) ont convenu d'une période transitoire de trois ans et de tous les pouvoirs du Conseil de souveraineté, du Conseil des ministres et du Conseil législatif.

Le membre du CMT ,Lt-Gen. Yasir al-Atta a déclaré dans un communiqué de presse conjointe que les six premiers mois de la période transitoire avaient été convenus de la priorité consistant à signer des accords de paix et à mettre un terme à la guerre dans tout le pays.

CMT et FDLC ont également convenu du nombre de députés au Conseil législatif, qui compte 300 membres dont 67% attribués aux FDLC et 33% aux autres pouvoirs non signataires de la Déclaration de liberté et de changement en consultation entre le conseil souverain et les FDLC.

Lt-Gen. Yasir a annoncé qu'en moins de 24 heures ils seraient pleinement convenus et le peuple soudanais endurant et révolutionnaire célébrerait l'accomplissement de sa révolution pacifique.

Lt-Gen. Yasir a indiqué que l'enquête est en cours pour quiconque aurait tenté de toucher au sang des fils de ce peuple courageux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.