Ile Maurice: Immigration Act - La motion d'Adrien Duval rejetée

La «motion of disallowance» sur les amendements apportés à l'Immigration Act a finalement été entendue hier, mardi 14 mai. Comme prévu, la motion a été rejetée a la fin des débats.

Lors de sa prise de parole, Soodesh Callichurn a défendu les amendements votés le 17 avril dernier. Selon lui, les étrangers trouvent souvent des «loopholes» dans les lois et en profitent pour se marier. Cette nouvelle loi, affirme-t-il, permettra de préserver le pays. Quant à l'Attorney General, il a expliqué que la nouvelle loi ne fait que réglementer l'accès à l'emploi pour les étrangers qui épousent les citoyens mauriciens. «Ceux qui se sentent lésés peuvent toujours se tourner vers la Cour» a-t-il déclaré.

Du côté de l'opposition, Veda Baloomoody n'a pas hésité à critiquer ces amendements et à prendre la défense de Patrick Hofman. Selon lui, celle loi a été passée car il y a de l'amertume contre le pilote. «Cette loi a été proposée pour combattre le terrorisme, mais ce n'est pas un terroriste qui a été déclaré prohibited immigrant» a fait ressortir le député du MMM.

Adrien Duval a conclu des débats en disant qu'il attend que les cas viennent à lui pour les défendre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.