Ile Maurice: Incendie de Shoprite - Après le père, les deux sœurs de Dinesh Domah réclament Rs 15 m à l'hypermarché

«Un véritable cauchemar.» C'est ce qu'ont vécu les deux sœurs de Dinesh Domah, 24 ans, suivant l'incendie de Shoprite le 12 novembre 2017.

Le cadavre calciné du jeune homme a été retrouvé sur son lieu de travail après une semaine. Raison pour laquelle Bintee Devi Savoo et Meenakshee Domah poursuivent en justice l'hypermarché, l'État et le ministère des Collectivités locales. Elles réclament conjointement et solidairement des dommages de Rs 15 millions. Cela, après que le père de la victime, Parmessur Domah, a, lui, réclamé des dommages de Rs 10,5 millions à la direction de Shoprite, en avril. «La mort de notre frère Dinesh Domah dans l'incendie de l'hypermarché Shoprite a été macabre. Elle a laissé tout le pays en plein désarroi», pleurent Bintee Devi Savoo et Meenakshee Domah.

Dans leur plainte, les deux sœurs soutiennent que cette tragédie est l'une des plus terribles que l'on pouvait s'imaginer. Bintee Devi Savoo et Meenakshee Domah expliquent avoir passé une semaine sur les lieux de l'incendie sans avoir eu de nouvelles de leur frère. Elles avancent avoir dormi dans des voitures pendant ce temps-là. Et espéraient, surtout, revoir Dinesh en vie. Les plaignantes soulignent que la direction de Shoprite était hostile et évasive envers elles. Et d'ajouter que celle-ci a commis une faute contractuelle, n'ayant pas assuré la sécurité de leur frère sur son lieu de travail. La mort soudaine de Dinesh Domah les a énormément affectées, déplorent Bintee Devi Savoo et Meenakshee Domah. C'est pour cela qu'elles demandent à la Cour suprême de condamner les défendeurs à leur verser solidairement et conjointement la somme de Rs 15 millions. Elles ont retenu les services de Me Assad Peeroo, avocat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.