15 Mai 2019

Gabon: "Je dois ma victoire au Seigneur Jésus" dixit Estelle Ondo

Si la reconnaissance est la mémoire du cœur, Estelle Ondo fait sienne cette pensée. Une messe d'action de grâce a été célébrée à sa demande pour rendre gloire à Dieu. C'est l'église catholique Saint Charles Lwanga d'Oyem qui a servi de cadre pour la célébration de l'eucharistie ce dimanche dernier.

Estelle Ondo affirme devoir sa victoire aux législatives, tout d'abord, au Seigneur Jésus-Christ. Reconnaissante en la manifestation de la volonté et de la divine grâce, la députée de la commune d'Oyem dans le deuxième arrondissement n'a pas manqué de rendre gloire à Dieu pour sa "brillante" victoire. Quelques mois après les élections législatives, la native de la capitale provinciale du Woelu-Ntem a jugé utile de demander une messe d'action de grâce à l'église catholique. S'inspirant de l'histoire des dix Lépreux, extraite de l'évangile selon Luc 17/11-19, Estelle Ondo a exprimé et imprimé sa marque de gratitude envers l'Éternel.

L'actuelle ministre en charge de la Décennie de la Femme et de l'Égalité des chances et actuelle député a, une énième fois aussi, remercié les Oyémois. Elle leur a demandé de prier ; non seulement pour elle, pour Oyem, mais surtout pour le Gabon. Elle a d'ailleurs souligné que la messe d'action de grâce à Dieu est un témoignage, une reconnaissance. « Lorsque j'ai commencé cette belle aventure, ce combat politique, je suis venue demander une messe d'action de grâce afin que Dieu m'équipe, me protège. J'étais certaine que sans Dieu, je ne pouvais pas réussir. Nous connaissons les qu'il y a dans cette ville, surtout lorsqu'on est une femme. Je dois ma victoire d'abord au Seigneur Jésus-Christ » reconnait-elle.

Estelle Ondo a poursuivi ses propos, toujours dans son élan de reconnaissance à l'image du seul malade guéri de la lèpre. « C'est le Seigneur qui a permis que je sois, non seulement ministre de la République et qui a permis que je gagne brillamment l'élection législative. J'ai voulu lui rendre grâce. Sans lui, je ne suis rien. Je voudrais vous exhorter à prier pour nous » témoigne-t-elle. Un geste de reconnaissance envers son Créateur. Son Créateur, sans qui, elle ne peut rien.

La native d'Oyem a demandé aux uns et aux autres de continuer à prier pour la cité. Elle voudrait le changement afin que les Oyemois et Oyémoises puissent eux-aussi, vivre un véritable développement. Aussi, a-t-elle demandé de prier pour elle, pour Oyem et la nation gabonaise. La messe s'est achevée avec les bénédictions du célébrant qui a invité les fidèles à l'Amour du prochain.

Gabon

Conseil des ministres du jeudi 18 juillet 2019

 Le jeudi 18 juillet 2019, sous la haute Présidence de Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.